Cameroun - Diaspora. La traque des objets volés par les colons en Afrique dont le Cameroun se poursuit

cameroun24.net Jeudi le 09 Juillet 2020 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La FAMILLE de KARL EBERMAIER, dernier gouverneur allemand au K-Cameroun, s’ENGAGE à RESTITUER des OBJETS PILLÉS par des administrateurs et soldats allemands au K-Cameroun !

ADS



Il s’agit notamment d’objets saisis en de diverses occasions tragiques pour des populations camerounaises :

- La répression de la révolte des Mbidambani
- La répression de la révolte des Anyang
- La répression de la révolte d’Elame sur le plateau Joss contre l’instauration du premier système d’Apartheid en Afrique en 1913 après l’expropriation des Bellois et le redecoupage de la ville de Douala
- L’exécution de résistants à Etoa Meki ( rivière de sang ) en référence à cette journée macabre
- l’exécution en août 1914 de Douala Manga Bell, Ngosso Din et de nombreux autres personnalités, héros et martyrs par les Allemands

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions menées en Europe pour la restitution des objets africains volés par des soldats et administrateurs coloniaux au Cameroun et la restauration de la dignité de l’Afrique.

Elle est un prolongement de l’esprit des Journées Camerounaises du patrimoine et des actions panafricaines engagées en France et en Europe depuis 2010.

Nous suivons et rendrons compte de l’évolution de ce dossier comme de précédentes annonces faites sur cette page et celle de notre Réseau.

A. Mounde Njimbam
Citoyen Africain-Camerounais
Co-Fondateur des Journées Africaines du Patrimoine

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS