Cameroun - Finance. Les banques cachent leurs conditions tarifaires aux usagers

cameroun24.net Vendredi le 23 Aout 2019 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale rappelle aux responsables d’établissements bancaires que les informations communiquées doivent être lisibles et exploitables informe Ecomatin.

ADS

C’est devenu monnaie courante pour les banques. Rendre publics des lots de documents dans des tabloïds sans les rendre véritablement  exploitables. Le cas des clients, ceux-ci égrènent un chapelet de plaintes « très souvent je vois des informations concernant ma banque dans les colonnes des journaux. Mais c’est tellement dense et petitement écrit que j’abdique à la première découverte ».

 A travers une étude de la Banque des Etats de l’Afrique centrale, le Gouverneur Mahamat Abbas Tolli,  fait un « rappel à l’ordre ».  A en croire l’institution, les banques doivent améliorer la lisibilité des informations communiquées. Ceci est une exigence du règlement portant diverses dispositions relatives au taux global et à la publication des conditions de banque dans la zone Cemac. L’on apprend  à cet effet que l’usager de la banque a le droit de savoir à intervalle régulier, quels sont les services que la banque propose et surtout de connaître les grilles tarifaires dans le but de pouvoir choisir l’option qui l’intéresse en fonction de ses besoins  et de ses capacités financières.

En revanche, l’établissement financier devrait fournir de informations complètes, les rendre disponibles à travers tous les canaux indiqués. Pour ce faire, la Beac formule primo la publication sur son site de ces conditions tarifaires. Secundo, elle propose un extrait standard de tarifs comprenant un nombre  limité des produits et services couramment utilisés par les clients « cet extrait se doit d’être court afin de faciliter la lisibilité et la comparabilité des tarifs pour les profanes » précise l’étude.

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Finance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

ADS

ADS

Facebook

ADS

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 17255
Décès 387
Guéri: 15320
Actif : 1548
Source MINSANTE
Mise à jour 29/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article