RDC. Les trois meurtriers d'un médecin camerounais de l’OMS aux arrêts

cameroun24.net Jeudi le 08 Aout 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ces arrestations rentrent dans le cadre de l’enquête sur le décès du Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung, épidémiologiste camerounais tué en avril dernier relate AT.

ADS



Trois médecins ont été arrêtés en République démocratique du Congo (RDC) pour le meurtre d’un de leur confrère de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il s’agit du médecin camerounais Richard Mouzoko, abattu lors d’une attaque en avril dans un hôpital de Butembo, dans l’est de la ville, un épicentre d’Ebola.

Ces trois personnes seront poursuivies pour «terrorisme» et «complicité de meurtre», a déclaré à l’AFP le lieutenant-colonel Jean-Baptiste Kumbu, procureur. Il a indiqué que des miliciens impliqués dans l’attaque des centres de traitement, y compris l’hôpital de Butembo, avaient été interrogés et avaient impliqué quatre médecins dans la planification de ces raids.

Le quatrième médecin était toujours en fuite, selon le procureur. Il n’a fourni aucun autre détail sur leur mobile. Les trois médecins sont accusés d’avoir tenu «des réunions en date du 14 avril 2019 pour projeter l’assassinat du docteur Richard Mouzoko», épidémiologiste de l’OMS. Il s’agit des docteurs Hippolyte Sangala Kisako, Aurélien Luendo Paluku et Gilbert Kasereka.

Patricia

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS