Cameroun - Chine. La Chine s'accapare les terres agricoles camerounaises

cameroun24.net Le 8 aout 2019 1395 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Cameroun est le premier des pays où la Chine a le plus investi sur les terres agricoles en Afrique selon le China Africa Research Ininitative (CARI), une organisation rattachée à la faculté des études internationales de l’université américaine John Hopkins.

L’information a enflammé l’opinion publique camerounaise. Pendant que de nombreuses personnes y voient une contrepartie pour l’ensemble des « aides » que la Chine a accordées au Cameroun, d’autres y voient la résultante d’une corruption aggravée qui gangrène l’administration.

Le CARI explique que cette position particulière est le fait de l’acquisition par le groupe chinois GMG Global, basé à Singapour, et le conglomérat Sinochem basé en Chine, de la société camerounaise de production d’hévéas HEVECAM. Cette dernière n’est pas propriétaire, mais détentrice d’une concession foncière de très long terme. Une part non négligeable de 10 000 hectares est aussi concédée à une société rizicole dans le centre du pays.

De nombreuses concessions agricoles

Le Cameroun a mal à son secteur foncier. Les législations qui régissent le secteur sont pour la plupart devenues obsolètes au regard de l’évolution de la population et des impératifs de politique agricole. Les concessions agricoles comme celles faites à Hevecam, aujourd’hui sous contrôle chinois, sont nombreuses.

C’est pourquoi de nombreux acteurs de la société civile camerounaise en appellent à une vraie réforme de la politique foncière dans le pays. En vertu des lois actuelles, l’Etat reste le propriétaire des terres et les personnes privées ou morales, ne peuvent les acquérir que par un long, complexe et onéreux processus de titrisation, ou par voie de concession, celle la plus souvent utilisée par les grands groupes étrangers et nationaux.

Mais dans l’esprit de plusieurs personnes, des concessions à près de 99 ans dans un pays où l’espérance de vie est autour de 50 ans, c’est comme priver deux générations de l’accès au foncier. Le problème est d’autant plus crucial, que le Cameroun est importateur net de nourriture.

Samuel 

Lire aussi : Un investissement de 4,5 milliards de FCFA d'une société chinoise au Cameroun dans une usine de production de matériaux de construction
Lire aussi : La Chine s'accapare les terres agricoles camerounaises
Lire aussi : Débat au Cameroun sur la présence chinoise sur des terres agricoles

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Chine

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le Covid-19 vide les caisses de la SNH au Cameroun

    L'Etat camerounais s'attend à une baisse drastique des recettes pétrolières en 2020 a appris cameroun24.

  • Le leader Afriland First Bank en bonne santé

    Le bilan financier de cette banque camerounaise en 2019 est en hausse par rapport à l'année précédente .

  • La Banque des PME au Cameroun se porte très mal

    Depuis 2016 cette structure financière acculent les pertes lit-on dans un rapport de la CTR dont cameroun24 a reçu copie.

  • Le Cameroun cherche 250 milliards de FCFA pour réhabiliter la SONARA

    C'est le montant avancé par le ministre de l'eau et l'énergie chez nos confrères de la télévision publique.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé