Françafrique. La France disponible pour revoir le statut du franc CFA

cameroun24.net Le 15 octobre 4762 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministre français des Finances assure que son pays était ouvert à « une réforme ambitieuse » du franc CFA, tout en soulignant qu’il revenait aux États-membres la décision finale relate Ecomatin.

« Nous sommes ouverts, avec le président de la République, à une réforme ambitieuse de la zone franc », affirmé Bruno Le Maire, ministre français des Finances  lors d’une conférence de presse, vendredi dernier à Paris, au terme d’une réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des pays ayant une utilisation commune du franc CFA . « Nous sommes disponibles et nous sommes prêts », a-t-il ajouté. « Ensuite, c’est aux États membres de décider ce qu’ils souhaitent. C’est à eux et à eux seuls », a prévenu le ministre français qui a dit entendre « les attentes des États et des peuples » sur la réforme du franc CFA, en vigueur dans 15 pays africains.

La stabilité des taux de change

Il a toutefois énuméré les mérites de cette devise, alors que les pays d’Afrique de l’Ouest ont l’intention de se doter d’une monnaie dès l’année prochaine. « La zone franc est un espace de stabilité et de prospérité », a assuré Bruno Le Maire. « Elle permet à tous les États membres de travailler ensemble, d’être solidaires, de faire converger davantage les économies », a-t-il déclaré. « Être ensemble, ça protège ! C’est vrai pour les États de la zone franc et c’est vrai pour les États de la zone euro », a-t-il souligné. Il a aussi qualifié d’acquis  fondamental  la stabilité des taux de change pour la zone franc « à un moment où l’on voit resurgir le risque d’une guerre des monnaies et des changes », rappelant aussi qu’il n’y avait pas d’inflation dans les pays membres.

Adoption à l’horizon 2020 d’une monnaie unique

Début juillet, le président Emmanuel Macron avait assuré que le sujet délicat de l’avenir du franc CFA pouvait être discuté « de manière apaisée » et « sans tabou ». Les quinze membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dont le Ghana se sont mis d’accord fin juin pour l’adoption à l’horizon 2020 d’une monnaie unique dénommée Eco qui sonnerait le glas du FCFA dans cette région. Toutefois, si la France semble d’accord pour une réforme audacieuse du système, du côté africain, les participants ont surtout « réitéré leur volonté de continuer à faire de la Zone franc un espace de coordination active des politiques publiques, en lien avec les principaux bailleurs et institutions ».

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Françafrique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Une réunion du MRC interrompu dans un domicile privé

    Le commandant du GMI d'Ebolowa accompagné d'une vingtaine de policiers ont dispersé une réunion qui se tenait dans un domicile privé au quartier Oyenga à Ebolowa 1er a appris cameroun24.

  • L'armée camerounaise à la recherche de 17 otages enlevés par Boko Haram

    Vingt-et-un civils ont été enlevés mercredi soir dans la localité de Mbreche, située dans la région de l'extrême-nord du Cameroun, par des membres du groupe jihadiste Boko Haram, lit-on dans une dépêche de...

  • Terminal à conteneurs du port de Douala : Le Cameroun va gérer lui même

    Le port autonome de Douala, le plus grand d'Afrique centrale, a annoncé jeudi qu'il succéderait à partir de janvier au groupe français Bolloré pour gérer son propre terminal à conteneurs alors que le processus de...

  • Des individus demandent de l'argent pour valider les candidatures à Elecam

    Le Directeur de Elecam ne se reconnait pas dans ces pratiques et demandent de dénoncer ces individus manifestement mal intentionnés.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé