Cameroun - Télécommunication. La face cachée d’Housseini Baba dans l'Affaire Nexttel

cameroun24.net Le 28 mai 2019 634 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le fils du milliardaire Ahmadou Baba Danpoullo a curieusement été la cheville ouvrière de la récente visite de Son Excellence Nguyen Quoc Cuonq, le vice-Ministre Vietnamien des affaires étrangères au Cameroun, du 5 au 7 mai 2019. Le lobbying de ce dernier qui est également Consul du Vietnam à Douala, s'est effectué dans la plus grande discrétion au moment où les relations démeurent tendues entre Bestcam propriétaire d'Ahmadou Baba Danpoullo et Viettel Global Jsc, société appartenant au gouvernement vietnamien relate le quotidien Ecomatin.

Officiellement, le séjour de Son Excellence Nguyen Quoc Cuonq, le vice-Ministre Vietnamien des affaires étrangères au Cameroun avait pour objectif de « revisiter les relations diplomatiques entre le Cameroun et le Vietnam, optimiser et explorer les opportunités bilatérales », d’après une correspondance du 29 avril 2019, adressée aux autorités camerounaises par l’Ambassade du Vietnam au Nigéria.

Durant son séjour de trois jours, Son  Excellence Nguyen Quoc Cuonq a été l’hôte de plusieurs autorités camerounaises: Marcel Niat Njifenji, le Président du Sénat, l’Honorable Cavaye Yéguié Djibril, le Président de l’Assemblée nationale, Joseph Dion Ngute, le Premier Ministre, Laurent Esso, Ministre d’Etat, Ministre de la justice, Garde des sceaux, Lejeune Mbella Mbella, le Ministre des relations extérieures, Grégoire Owona, le Ministre du travail et de la sécurité sociale, Issa Tchiroma Bakary, en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, Minette Libom li Likeng, des postes et télécommunications, et Gabriel Mbairobe, de l’agriculture et du développement rural.

Malgré la version officielle de cette visite, la véritable raison du séjour du plénipotentiaire asiatique sur le sol camerounais n’a laissé aucun doute. Elle portait essentiellement sur le dossier Bestcam/Viettel Global Jsc, les deux partenaires camerounais et vietnamien dans le projet de télécommunications et de téléphonie mobile Nexttel Cameroon S.A. Notamment sur les points de divergences entre Ahmadou Baba Danpoullo, le Président du Conseil d’administration de Nexttel Cameroon, patron de Bestcam, et le Président de Viettel Global Jsc. Le conflit opposant l’homme d’affaires camerounais et les vietnamiens s’articule, à titre de rappel, autour de deux points : Viettel Global Jsc reproche au Président du Conseil d’administration de Nexttel Cameroon S.A d’avoir obtenu par des moyens peu orthodoxes, la co-signature sur tous les documents liés à l’entreprise de téléphonie mobile. Ahmadou Baba Danpoullo accuse pour sa part la partie Viettel Global Jsc d’espionner le Cameroun à travers ses installations. Entre autres points de divergences.

    La médiation effectuée par Housseini Baba relève de sa fonction de Consul honoraire du Vietnam à Douala. Au risque de fâcher son géniteur, le lobbying effectué par le fils Baba s’est opéré en catimini

Des sources dignes de foi renseignent amplement sur le processus ayant conduit à l’arrivée de la délégation vietnamienne au Cameroun. Certes, les contacts diplomatiques entre le Cameroun et les autorités vietnamiennes s’effectuaient par l’entregent de l’Ambassade du Vietnam au Nigéria, toutefois, un personnage insoupçonnable s’est révélé être le maillon essentiel de cette visite de travail. Housseini Baba, fils d’Ahmadou Baba Danpoullo, l’homme le plus riche du Cameroun, a en effet conduit de bout en bout le processus ayant abouti à l’arrivée des vietnamiens au Cameroun. Paradoxe saisissant alors que les relations entre son père et ses partenaires asiatiques sont extrêmement tendues. La médiation effectuée par Housseini Baba relève de sa fonction de Consul honoraire du Vietnam à Douala. Au risque de fâcher son géniteur, le lobbying effectué par le fils Baba s’est opéré en catimini. Des consignes strictes avaient en effet été données à son entourage, pour un silence de cathédrale au profit des vietnamiens, en conflit avec Ahmadou Baba Danpoullo. Housseini Baba aurait, apprend-on de bonnes sources, joué un rôle primordial dans la signature en février 2012, du pacte d’actionnaires entre Bestcam et Viettel Global Jsc.

Par ailleurs, Le Président du Conseil d’administration de Nexttel Cameroon, propriétaire de la chaîne de télévision Dan Broadcasting system (Dbs) émettant à Douala, est très remonté contre son fils Housseini Baba, qui assure en réalité la gestion de cette télévision. De sources internes, les gros investissements consentis par le milliardaire pour le projet Dbs tardent à produire des effets positifs. Le matériel recemment acheté à prix d’or aurait été surévalué au grand damme d’Ahmadou Baba Danpoullo. Plusieurs questions fusent suite à la position ambigüe d’Housseini Baba lors de la visite de Son Excellence Nguyen Quoc Cuonq. Ainsi que dans la gestion de Nexttel Cameroon. Housseini Baba aurait-il comploté contre son père ? L’opération avait-elle pour objectif de tenter une conciliation entre Bestcam et Viettel Global Jsc ? Housseini Baba a-t-il choisi le camp des asiatiques au détriment de celui de son géniteur ? Seule certitude, Housseini Baba est aujourd’hui partagé entre ses fonctions diplomatiques vietnamiennes et la préservation des investissements de son père.

Lire aussi : Justine Diffo nommé PCA de l'ART
Lire aussi : Camtel veut casser les prix après l'obtention de licence pour le GSM
Lire aussi : L’ART et Orange Cameroun ne s’entendent pas sur la baisse des coûts

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Télécommunication

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un parti «fantôme» légalisé par le ministre de l'Administration Territoriale

    Dans communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24.net le président du MPDR ne se reconnait pas dans le parti légalisé par Paul Atanga Nji.

  • Un noir assassiné par un policier blanc aux Etats-Unis

    Cet assassinat en modo-vision relance le problème de racisme contre les noirs aux Etats-Unis a constaté cameroun24.

  • L'ancien ministre André Mama Fouda nommé PCA du CHRACERH

    L'information a été rendu publique ce jour par la radio d'Etat

  • Jean Claude Shanda Tonme cré son parti politique

    Le ministre de l'Administration territoriale a signé ce jour la décision légalisant ce nouveau parti.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé