Cameroun - Education. La toile en émoi face à l'humiliation d'un enseignant par une sous-préfète

cameroun24.net Le 23 janvier 7536 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'histoire s'est déroulée au lycée bilingue d'Ayos hier écrit Griote.



Sandrine Mbey est arrivée au sein de l'établissement pour la fouille des élèves.

Lorsqu'elle est parvenue près de la salle de classe de l'enseignant de philosophie, l'homme lui a demandé quelques minutes, le temps pour lui d'achever l'examen qu'il avait organisé.

La sous-préfète a dit niet, soulignant au passage qu'elle a tous les droits en tant que chef de terre. S'en sont suivis gifle et accrochage de l'enseignant devant les élèves, puis instructions de le diriger à la brigade de gendarmerie.

La toile est en émoi depuis ce matin. Beaucoup demandent pourquoi cette torture de l'image de l'école au Cameroun. Une question qui reste sans réponse pour l'instant.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Education

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • L'attaque d'un village du Cameroun fait 22 morts dont des enfants

    Au moins 22 personnes ont été tuées lors d'une attaque contre un village du nord-ouest du Cameroun, selon les Nations unies que cite BBC.

  • Un étudiant camerounais en chine guérit du coronavirus

    L'étudiant camerounais Kem Senoua est devenu le premier Africain à avoir contracté le coronavirus en Chine s'est ouvert à nos confrères de la BBC.

  • Une attaque de Boko Haram fait 4 morts dans le Mayo-Tsanaga au Cameroun

    Le groupe terroriste a également incendié plus de 500 maisons et boutiques a appris cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé