Emeutes à Sangmelima. La profession de moto-taximan interdite au allogènes à Sangmelima

cameroun24.net Le 12 octobre 7334 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les ressortissants Bamun, Bamiléké et Nordistes ne devraient plus exercer la profession de conducteur de moto-taxi dans la ville de Sangmelima.



La décision aurait été prise par les élites de cette localité qui se fondent sur les plaintes des populations boulous qui accusent les autres camerounais venus d'ailleurs d'être à l'origine de la monté de l'insécurité dans la ville.

Une telle décision qui frise le tribalisme et l'exclusion devrait être annulée par les autorités car il s'agit ici de diviser les camerounais dans un pays où l'on vient d'organiser un Grand Dialogue National pour unir les camerounais dans un pays UN ET INDIVISIBLE, s'insurge E. Ntonga un responsable d'un parti politique d'opposition qui dit également avoir vu des cortèges de moto-taxis d'allogènes entrant dans la ville de Yaoundé en provenance de Sangmelima .

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Emeutes à Sangmelima

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Voici les partis qui ont introduit les recours au Conseil Constitutionnel

    Dans le cadre du contentieux pré-électoral qui s'ouvre bientôt, plusieurs partis de l'opposition ont déposé des recours devant l'organe juridictionnel habilité à les juger.

  • Le conseil de sécurité de l'ONU met la pression sur Paul BIYA

    Le conseil de sécurité de l'ONU a fait des recommandations au gouvernement camerounais pour la résolution des crises multiples qui secouent le pays.

  • Scène de Far-west dans la capitale camerounaise

    Un gang de malfrats affronte les gendarmes au quartier Elig-Edjoa à Yaoundé a appris cameroun24.

  • Près de 30 milliards FCFA récolté par le Cameroun au titre du droit de transit sur le pipeline Tchad-Cameroun en 2019

    Selon la Société nationale des hydrocarbures (SNH), au 31 octobre 2019, le Pipeline Tchad/Cameroun a généré des recettes de 29,97 milliards de FCFA au titre du droit de transit. Ces recettes sont en hausse de...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé