Cameroun - Energie. Plus 65000 ménages camerounais seront branchés gratuitement par EDC

cameroun24.net Jeudi le 26 Septembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L’entreprise de patrimoine en charge de la construction et de la gestion des barrages hydroélectriques mène un projet d’électrification de 423 localités dans huit régions du Cameroun, à partir de janvier 2020 relate Ecomatin.

Selon nos informations, Electricity Development Corporation (EDC), l’entreprise de patrimoine en charge de la construction et de la gestion des barrages hydroélectriques au Cameroun, s’est déjà attachée les services de quatre entreprises pour brancher gratuitement à l’électricité, 65000 ménages répartis sur 8 des 10 régions que compte le Cameroun. Il s’agit dans le détail, de FABRILEC SA,  est une société marocaine de services spécialisée dans l’installation et l’ingénierie électrique, de sa compatriote SAFARELEC, de la tchadienne ZIZ Sarl et de la camerounaise ELECTRO-PLOMB Sarl. Cette campagne qui rentre dans le cadre du Projet de renforcement et d’extension du réseau électrique de transport et de redistribution (Preredt) et qui démarre en janvier 2020 vise à terme, l’électrification de 423 localités de l’arrière-pays. Il est cofinancé par la Banque africaine de développement (Bad), la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac), l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) et le gouvernement camerounais.

L’Est et de l’Adamaoua ne sont pas concernées par cette campagne, certainement en raison des aménagements hydroélectriques en cours dans ces régions. Car, au terme de la construction de l’usine de pied du barrage de retenue d’eau de Lom Pangar, d’une capacité installée de 30 MW d’ici à fin 2020, EDC électrifiera 150 villages de la région de l’Est. Dans l’Adamoua, le gouvernement fait construire un barrage hydroélectrique de 75 MW de capacité dans la localité de Bini à Warak, dans le département de la Vina.

Il faut rappeler qu’au plan national, le Cameroun enregistre un taux d’accès à l’électricité de 61% (2017). D’après le rapport « Tracking SDG7 : The Energy Progress Report (rapport sur le progrès énergétique) » 2019, publié le 22 mai dernier par les Nations Unies, la Banque mondiale, l’Organisation mondiale de la santé (Oms), l’Agence internationale de l’énergie (Aie), l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena), ce taux atteint les 93% en milieu urbain et à peine 21% en milieu rural à la période sous-revue. En clair, 79% de la zone rurale du Cameroun n’a pas accès à l’électricité. Ce, en dépit de l’existence depuis 1999 de l’Agence d’électrification rurale (Aer), qui a été dotée d’un budget de 18 milliards Fcfa pour le seul exercice 2018. En la matière, le pays se classe derrière le Gabon, qui, au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), sort du lot avec des taux respectifs de 92% au plan national, 98% au plan urbain et 49% en milieu rural.

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Energie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé