Pour améliorer les conditions de vie en milieu urbain, le Cameroun va emprunter 93,6 milliards FCFA auprès de la Banque mondiale

Cameroun - Politique. Pour améliorer les conditions de vie en milieu urbain, le Cameroun va emprunter 93,6 milliards FCFA auprès de la Banque mondiale

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Paul Biya (photo), le président de la République du Cameroun, a fait publier, le 22 février dernier, un décret habilitant le ministre en charge de l’Economie (Minepat) à signer avec l’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, un accord de crédit de 142,7 millions €, soit environ 93,6 milliards FCFA.



Ce financement sous forme de prêt, indique le décret présidentiel, servira dans le cadre du Projet de développement des villes inclusives et résilientes (Pdvir), qui succède au Projet de développement des secteurs urbains et de l’approvisionnement en eau (Pdue).

A travers le Pdvir, la Banque mondiale entend soutenir les efforts déployés par le gouvernement du Cameroun pour améliorer les conditions de vie en milieu urbain, face aux aléas naturels, dans sept villes du Cameroun, particulièrement dans certains quartiers pauvres et vulnérables.

Il s’agit, entre autres villes bénéficiaires, des communes d’arrondissements de Yaoundé 5 et 7, Douala 3 et Douala 5, les villes de Ngaoundéré, Batouri et Kumba. Le Pdvir prévoit même la réalisation de travaux de voiries et équipements structurants dans les villes de Kumba, Batouri et Ngaoundéré.

S.A

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Annonce