Cameroun - Education. Rentrée des classes pour plus de cinq millions d’élèves au Cameroun

cameroun24.net Le 3 septembre 2018 231 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Plus de cinq millions d’élèves du primaire et du secondaire à travers le territoire national ont repris, ce lundi, le chemin de l’école au Cameroun pour le compte de l’année scolaire 2018/2019, d’après des chiffres compilés des ministères de l’Education de base (MINEDUB) et des Enseignements secondaires (MINESEC).



Cette rentrée des classes sera suivie, lundi prochain, de celle des tout-petits de la maternelle informe APA.

D’après les autorités,  cette rentrée scolaire est placée sous le signe de « la rénovation pédagogique » avec des changements intervenus dans les programmes qui visent une « professionnalisation des enseignements » dans l’optique de « l’adéquation formation-emploi ».

Malgré des remous sociaux dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest en proie à des revendications sécessionnistes où des milices armées perturbent depuis deux ans le déroulement des classes en incendiant des écoles et en commettant des violences physiques sur les élèves, les enseignants et les parents, les autorités ont maintenu la reprise des cours pour tout le pays.

Pour montrer leur détermination pour « une rentrée scolaire pour tous les élèves du Cameroun », les autorités administratives ont choisi de procéder conjointement au lancement de l’année scolaire dans les régions frondeuses du Nord-ouest et du Sud-ouest ainsi que dans la région de l’Extrême-nord où les cours sont  perturbées depuis cinq ans par la secte terroriste Boko Haram.

Au plan pédagogique, la rentrée scolaire est toutefois marquée par la rareté des livres scolaires, suite à la production tardive des manuels du fait d’un retard d’une homologation dans ce sens  par le gouvernement. Ainsi, il n’a pas été possible d’importer dans les délais des livres produits essentiellement à l’étranger, notamment en Inde, en Turquie et en Europe.

Conséquence, à peine 20% des manuels sont disponibles à ce jour, selon le Syndicat national des libraires du Cameroun (SNLC) qui précise que « les livres qui ont été adoptés cette année pour la première fois ne sont pas toujours disponibles ».

Autre problème lié à cette reprise des cours au Cameroun, l’insuffisance des enseignants dans les zones rurales des trois régions septentrionales du pays où on déplore un déficit de 6000 maîtres et professeurs.

Mbog Achille

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Education

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un chef secteur des Douanes limogé pour une tentative de corruption de 18 millions de FCFA

    Thomas Awono Mbede a été interpellé dans son bureau après une rixe entre agents des douanes et ceux de l'Equipe spéciale d'intervention rapide (Esir). Informé de la situation, le ministre des Finances a décidé...

  • L'ex-international camerounais, Samuel Eto’o, lance une plateforme pour les paris sportifs, après la faillite de Set Mobile

    « Le meilleur du pari sportif arrive chez toi ! Rendez-vous sur beto.cm, 100% Camer. Tout simplement parce que ma vie est un ensemble de paris gagnés ».

  • La nationale N5 entre Douala et Bafoussam coupée vers Bafang

    La circulation est interrompue sur ce tronçon pour travaux lit-on dans un communiqué du Délégué Régional des Travaux Publics de l'Ouest.

  • Maurice Kamto : «Nous n'avons négocié avec personne pour notre libération»

    Le président du MRC répondait aux question de Radio France International.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé