Cameroun - Gouvernance. SUD,Arrondissement d’Ebolowa 2 ème : le sous-préfet appelé à promouvoir l’administration citoyenne

cameroun24.net Le 28 octobre 2019 2992 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
C’est le vœu du préfet du département de la Mvila exprimé à l’occasion de installation du sous-préfet à la tête dudit arrondissement le 24 octobre dernier à la place de fêtes de Nko’ovos par devant une foule variée qui tenait à découvrir leur nouvelle autorité administrative


 Le nouvel homme d’Ebolowa 2 ème André Francis Simplice Obam est appelé à maintenir la sécurité des personnes et des biens, dans la rigueur, le respect et la discipline, recommandations faites à cet effet  par Cyriaque Marie Mvogo préfet du département de la Mvila. Pour lui, « l’élu du jour est appelé à assurer la cohésion entre l’ensemble des communautés vivant sur son espace commandement, la préparation des différents scrutins qui se pointent à l’horizon. Et l’accompagnement des magistrats municipaux dans ce creuset d’implémentation et de l’intensification du processus de la décentralisation. Et toujours de garder en esprit, les conseils reçus  pour que son séjour à la tête de l’arrondissement soit le plus paisible ». Il est question d’être une autorité qui agi et non celle qui est agie, de ne pas être comme cette autorité qui gère juste le poste en évitant de prendre la moindre décision. Pour cela, il est astreint à l’obligation de service et de désintéressement, de probité et du respect de la hiérarchie. De s’inscrire dans la dynamique de l’émergence en promouvant un service public exemplaire, efficace, performant et efficient. Les missions prioritaires que cet administrateur civil tend à mener sans relâche. Pour lui, « les échéances électorales sont imminentes,  il y’ a le vivre-ensemble  que prône  le chef de l’état. Il y’a également les soulèvements qui peuvent surgir entre les communautés comme se fut le cas à Sangmélima et à Mvangan. Surtout,  il est question de maintenir le calme qui règne à Ebolowa 2 ème  avant, pendant et après ces scrutins ». David Zo’o Edjo’o maire de la commune d’Ebolowa 2 ème a tenu à faire une présentation monographique de son arrondissement. Son arrondissement a une superficie d’environ 3500 kilomètres carrés, pour une population évaluée à 55.000 habitants dont la grande partie vit en zone rurale. Ce sont des populations qui vivent pour la plus part de l’agriculture. C’est également un arrondissement essentiellement cosmopolite, et où vivent les camerounais de toutes les autres régions du Cameroun, le vivre-ensemble est effectif. Selon l’élu local, la population veut voir redynamiser la chefferie traditionnelle, la lutte contre les stupéfiants. Pour Joseph II Nkomo, élite du coin, « nous remercions le président de la république pour cet acte de nomination. Dans le cadre du redéploiement  des autorités administratives nous a envoyé un sous-préfet, un fils du département de la Mvila. Ainsi, nous attendons beaucoup du sous-préfet pour entamer l’amélioration des conditions de vie des populations à la base, à travers  l’amélioration des revendications sociales. Il s’agit du problème du développement socio-économique, de l’intégration de la jeunesse dans les milieux professionnels. Nous pensons qu’il sera davantage écouté pour dire aux uns et aux autres qu’au Cameroun,  chacun est partout chez soi ». Il faut noter qu’André Francis Simplice Obam est diplômé de l’école national de la magistrature (Enam), il succède à Bertrand Ta muté dans l’arrondissement de Koutaba dans le département du Noun.
 

Jacques Pierre SEH

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Gouvernance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Des jeunes se mobilisent à Douala contre les propos de Macron

    Quelques jeunes camerounais ont été aperçu ce matin devant le consulat de France à Douala pour s'indigner contre les propos du président Macron à l'endroit du chef de l'Etat camerounais a appris cameroun24.

  • Une cinquantaine de jeunes manifeste à Yaoundé contre la France

    Depuis ce matin, ce petit groupe de jeunes aperçu devant l'ambassade de France à Yaoundé dit manifester contre les propos du président français à l'endroit du président camerounais a constaté cameroun24.

  • Human Right Watch affirme que l'armée camerounaise a massacrée à Ngarbuh en zone anglophone

    Cette accusation grave a été faite dimanche soir sur le plateau du journal de nos confrères de TV5 Monde par une membre de cette organisation qui siège aux Nations Unis.

  • La Guerre de succession est ouverte au Cameroun

    A Lire dans Jeune Afrique cette semaine

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé