Cameroun - Travaux publics. SUD, Sur les chantiers abandonnés du Minhdu à Ebolowa

cameroun24.net Le 14 octobre 4998 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Après les logements sociaux qui tanguent toujours à Ngalan jusqu’à ce jour, les populations s’en souviennent de la descente du patron de l’habitat et du développement urbain de l’époque à Sangmélima le 07 et à Ebolowa le 08 août 2018 pour une visite des voiries urbaines. Il était question d’entendre l’embellissement de ces villes afin qu’elles puissent présenter fière allure.


Le parcours  des chantiers de réhabilitation des routes urbaines initiés par le chef de l’état pour un coût global national évalué à 50 milliards de Fcfa. Et dans la région du Sud, 03 villes étaient concernées, Ebolowa pour un montant de 850 millions de Fcfa, Sangmélima 650 millions de Fcfa et Ambam pour 650 millions de Fcfa également, dixit le patron du Minhdu de l’époque. Une année plus tard, on est au même endroit, aucun chantier de ces voiries urbaines n’a bougé. Du côté du quartier Samba pour ce qui est de la ville d’Ebolowa, les populations s’insurgent contre ces pratiques de manipulation.  Ainsi, elles ne veulent plus entendre parler de cette affaire de réhabilitation des routes qui les environnent depuis la veille des indépendances.

Selon Jules Ngo’o habitant du coin, « les dommages sont importants pour les populations. J’avais quelques locataires dans mes appartements, j’étais dans l’obligation de leur dire de libérer puisqu’on nous pressait. Jusqu’à cet instant, rien n’est fait et plus personne de nous dire de quoi il est question maintenant ». Il était question d’un démarrage des travaux en urgence, en attendant d’exproprier et d’indemniser les propriétaires victimes des dégâts. Instruction avait été donné au préfet de conduire les commissions sur le terrain en évitant au maximum les démolitions.

Car, le but était de profiter également de ce projet en vue de restructurer ces quartiers. Il faut noter que ces travaux viennent améliorer le cadre de vie des populations, et également apporter un embellissement de ces villes. Un projet qui à ce jour aux yeux des populations confirment que s’était bien à la veille de l’élection présidentielle d’octobre 2018. Car, pour Ibrahim malick habitant du quartier, « les promesses politiques ne sont valables que pour ceux qui croient, les populations peuvent elles mêmes témoigner que s’était dans le cadre de la campagne de séduction électorale.

route_terre_ebolowa_plaque

C’est une grosse déception, depuis lors personne n’est plus jamais revenu ici nous parler de ce projet ». Il faut noter que cette réhabilitation d’urgence des routes urbaines pour le cas d’Ebolowa concernait le tronçon du Foyer Bandjoun, reparti en 04 tronçons différents. Le financement des travaux était logé dans un budget spécial et l’ensemble des travaux sous la responsabilité de l’entreprise équatorial business & marketing (Ebm), pour une durée de 06 mois. Du côté de la délégation régionale du Minhdu, on n’ose pas se prononcer sur une affaire hyper compliquée du genre, idem pour l’entreprise qui s’est fermée à tout questionnement sur le sujet. Pendant ce temps, la circulation à ces différents axes ne peut qu’être piétonne du fait de leur forte dégradation. Les yeux de ces populations restent rivés le nouveau Mindhu.
 

Jacques Pierre SEH

 

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Travaux publics

DANS LA MEME RUBRIQUE : Annonce

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Maurice Kamto explique dans le Journal LE MONDE pourquoi son parti ne va pas aux élections

    Le Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun a accordée une interview à ce journal français pour expliquer à l'opinion publique nationale et international la non participation de son parti aux...

  • Paul Biya redistribue les cartes au sein de l'armée camerounaise

    Décret portant nomination des Officiers Généraux dans l’administration centrale et les commandements territoriaux au Ministère de la Défense.

  • La grève des avocats reprend à Bamenda

    Alors qu’un projet de loi portant sur la promotion du bilinguisme est en examen au parlement, nous apprenons que les avocats d’expression anglaise ont manifesté un mouvement d’humeur à Bamenda ce 4 décembre...

  • En raison d’une baisse de régime de PHP, les exportations de bananes du Cameroun chutent de 846 tonnes en novembre 2019

    Au cours du mois de novembre 2019, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté 16 291 tonnes de produits vers le marché international. Cette statistique révélée par l’Association bananière...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé