SUD,Mvila : Le MRC redynamise sa base

Cameroun - Politique. SUD,Mvila : Le MRC redynamise sa base

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

C’est à l’occasion du meeting politique tenu le 18 mars dernier à Ando’o- Amang une localité située sur l’axe Ebolowa- Akom II sous la houlette du président départemental du mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) devant une foule de militants et sympathisants venue de plusieurs autres localités.


Pour Narcisse Evina Engotto responsable du Mrc dans le département de la Mvila, la rencontre avec les militants rentre dans le chronogramme d’activités de son parti. A savoir, les visites permanentes de leurs structures de  base en vue d’une concertation continue. C’est bien lors des rencontres similaires que les militants remontent leurs préoccupations à notre niveau, pour transmission à l’instance centrale du parti. Pour le cas présent, l’actualité politique est abondante, il faut donc dire aux militants du Mrc la position de leur parti par rapport à cette actualité sénatoriale.

Selon le président national du Mrc, nous n’y prenons pas part à cette élection pour la simple raison que le Mrc n’a pas de conseillers municipaux dans le collège électoral qui est appelé au scrutin. Nous n’y allons pas cette fois ci pour éviter d’être complice à une situation qui ne respecte pas les principes de la  démocratique, d’un jeu transparent. Ne pas être  en course pour ses  sénatoriales du 25 mars prochain ne voudrait pas dire que le Mrc a abandonné la conquête, que non. Une façon de leur dire que le Mrc reste dans sa logique pour les municipales, législatives et la présidentielle et mobiliser davantage l’arrière-garde de base. Aujourd’hui, les militants sont rassurés de leur participation aux échéances électorales prochaines. Ainsi, ils devront intensifier la campagne de sensibilisation, de conquête des nouveaux adeptes. Et l’extension de ce parti politique dans le département de la Mvila témoigne à suffisance la bonne santé de cette formation politique dans la région du Sud. Et le responsable département d’appeler ses camarades à plus de vigilance, et à ne point céder sous aucun prétexte à une quelconque provocation. Il faut noter que tout s’est déroulé dans une ambiance fraternelle de retrouvailles entre les camarades du parti.
 

Jacques Pierre SEH  
 

Société