CEMAC. Selon la BEAC, Le Gabon et la RCA ont les taux effectifs globaux moyens les plus élevés sur les crédits

cameroun24.net Le 1 septembre 2018 304 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La République centrafricaine (16,56%) et le Gabon (16,50%) sont les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ayant présenté les taux effectifs globaux (TEG) moyens les plus élevés sur les crédits à court terme au 2ème semestre 2017, selon le Bulletin des statistiques des coûts et conditions du crédit sous-régionaux publié vendredi par la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) rapporte APA.


Ces deux pays ont également, pendant la période étudiée, présenté les TEG moyens les plus élevés de la zone sur les crédits à moyen terme avec 17,38% pour le Gabon et 14,83% pour la RCA, alors que la Guinée Équatoriale (11,77%) et le Tchad (11,30%) ont enregistré les TEG moyens les plus élevés sur les concours à long terme.

D’une manière générale, entre le 1er juillet et le 31 décembre 2017, la BEAC a comptabilisé de nouveaux crédits d’un montant de 1312,82 milliards FCFA, accordés par les établissements de crédit des pays couverts, dont 1227,75 milliards FCFA de crédits décaissables, soit une augmentation de 3,6% par rapport au premier semestre de la même année, l’essentiel de la valeur totale des crédits décaissables (99,31%) ayant été octroyé par les banques

Durant la période sous revue, près de 76,63% de la valeur des crédits décaissables a été dédiée au financement des grandes entreprises, 10,72% à celui des particuliers et 7,68% à celui des petites et moyennes entreprises (PME), 84,26% des crédits décaissables fournis pendant cette période ayant en outre été des concours à court terme, contre 13,49% pour le moyen terme et 2,25% pour le long terme.

Selon l’Institut d’émission, les crédits à court terme au second semestre 2017, dans l’espace CEMAC, ont été essentiellement dédiés au financement des grandes entreprises qui ont absorbé 85,44% de ces concours, 47,85% des crédits à moyen terme ayant bénéficié aux particuliers contre 27,28% pour les PME et 24,64% pour les grandes entreprises.

Quant à la part des crédits à long terme accordés aux grandes entreprises elle s’est, au 2ème semestre 2017, élevée à 58,54% contre 21,41% pour les particuliers et 20,05% pour les PME.

Félix Cyriaque Ebolé Bola
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : CEMAC

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Transparency International classe le Cameroun 28e pays le plus corrompu du monde

    La branche camerounaise de l’ONG anticorruption Transparency International a publié une déclaration ce 23 janvier. On y apprend qu’avec une note de 25 sur 100, le Cameroun est classé 153e sur 180 pays dans le...

  • Les enseignants doivent exiger la destitution de cette dame qui est sous-préfet d'Ayos

    Cette scène se passe à Ayos. Le pauvre enseignant ne faisait que son travail. Il avait organisé un examen en salle et pendant que ses élèves s’attelaient à boucler leur épreuve, voici que débarqua notre...

  • Me Martin LONGO, Avocat au barreau de Bordeaux rend hommage à Me Sylvain SOUOP

    Dans un message parvenu à notre rédaction, ce doyen des avocats camerounais au barreau de Bordeaux,rend un hommage mérité à son confrère.

  • Voici les membres de la commission d'enquête de l'ONMC suite au décès de Me SOUOP Sylvain

    L'Ordre National des Médécins du Cameroun a rendu publique la liste des membres de sa commission d'enquête a constaté cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé