Présidentielle 2018. Serge Matomba et Cabral Libii : « la main cachante » ?

cameroun24.net Le 2 septembre 2018 540 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
BE PRESENT; L’ELECTION PRESIDENTIELLE 2018 : Une tribune de Viviane Madeleine Ondoua Biwolé




La semaine écoulée, les émissions télévisées nous ont permis d’écouter certains candidats à l’élection présidentielle. Deux ont particulièrement retenu mon attention : l’émission en direct du candidat Matomba à la grande interview de Canal 2 et, en rediffusion, le candidat Cabral Libii à décryptage de Vision 4. Les deux candidats qui ont en partage (entre autres), la jeunesse invitent à une implication plus accrue des jeunes dans la gestion des affaires de la cité. Chacun utilise ses arguments ou ses atouts pour attirer une tranche précise des électeurs. Ils nous ont alors révélé leurs parcours. Le candidat Matomba, homme d’affaires à 17 ans (alors que certains n’ont pas achevé leur puberté), le candidat Libii cadre administratif à l’Université de Yaoundé II, réussit à mobiliser 30 millions et à être un candidat dont le dossier est validé par Elecam pour la présidentielle, bluffant non ?

Ah oui si jeunesse savait et si vieillesse pouvait…Nous sommes en droit de le dire, au regard des promesses de ces deux candidats, que certains plus âgés et plus expérimentés qualifient de « rêves » et d’autres de « fantasmes ». Et pourtant, leurs promesses comme ceux d’autres candidats pourraient nous permettre d’expérimenter ce que Hirschman (1967) a appelé « la main cachante », « hiding hand ». Ainsi, en nous cachant les conséquences de nos initiatives, les propositions de ces jeunes nous permettent de prendre des risques que nous n’aurions jamais osés prendre en connaissance de cause. Bref l’ignorance des conséquences de ces propositions permet de dépasser les limitations de nos préférences présentes et d’en inventer d’autres aussi oser qu’invraisemblables. Qu’en savons-nous ? Au fond, toute décision dite « folle » ou « raisonnée » est toujours un pari sur un avenir incertain ! Ces promesses ne sont pas plus valables que d’autres et vice versa. Elles nous rappellent toutefois un concept qui peut nous aider à comprendre ce qui se joue ! Hirschman légitime ainsi plusieurs promesses : l’augmentation du SMIG à 160 000 et la multiplication par deux du salaire de tous les fonctionnaires, l’instauration d’une nouvelle république équitable, la gratuité de l’accouchement par césarienne pour les femmes, la fermeture des bars ou l’arrêt automatique du phénomène de corruption. Cette élection nous permettra sans doute d’expérimenter ce phénomène de « main cachante »……

Cette précampagne ne semble pas avoir livré tous ses secrets !

Viviane Madeleine Ondoua Biwolé

Lire aussi : Les élections présidentielles de 2018 au Cameroun ont couté plus de 22 milliards F.CFA
Lire aussi : COMPRENDRE LA DECISION DE LA COMMISSION DE L'UNION AFRICAINE AU SUJET DE LA PLAINTE DU CANDIDAT A L'ELECTION PRESIDENTIELLE DU 07 Octobre 2019, LE PROFESSEUR MAURICE KAMTO
Lire aussi : Maurice Kamto est interdit de sortie du territoire camerounais selon son parti

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Présidentielle 2018

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Maurice KAMTO réagit après la torture par l'armée et le décès du journaliste SAMUEL WAZIZI

    Dans une déclaration parvenu à la rédaction de cameroun24, le leader du MRC s'indigne contre le décès révoltant de décès révoltant de ce journaliste d'une télévision locale à Buéa. Il avait été arrêté...

  • Jean Michel Nintcheu : «La réforme consensuelle du système électoral est la panacée»

    L'honorable Jean Michel Nintcheu dans un tribune parvenu à la rédaction de cameroun24 répond à son collègue Cabral LIBII député à l'assemblée nationale qui affirmait le contraire.

  • Covid-19 : la Banque africaine de développement mobilise plus de 13 millions de dollars pour soutenir la zone CEMAC et la RD Congo

    Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a accordé, le 2 juin à Abidjan, un financement de 13,55 millions de dollars américains pour soutenir la lutte contre la pandémie de la Covid-19...

  • Achille Mbembe: «Être Noir aux Etats-Unis signifie être en danger»

    Dans une tribune parvenu à la rédaction de cameroun24, le philosophe et écrivain camerounais s'exprime sur le drame survenu aux Etats-unis et les manifestations en cours.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé