Cameroun - France. Suspension en vue d’un financement de 73 milliards de FCFA de la France au Cameroun

cameroun24.net Le 22 avril 2019 350 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La France à travers le Contrat développement-désendettement (CD2) pourrait suspendre sa participation dans le projet de drainage des eaux de la ville de Douala à hauteur de 73 milliards de FCFA, a-t-on appris dimanche dans la presse camerounaise.


D’après le journal Repères,  « la France menace de retirer ses fonds » à cause des atermoiements de la partie camerounaise pour la réalisation du Projet de drainage pluvial (PDP) qui couvre 36 quartiers sur un espace de 1592 hectares relate APA.

A la Communauté urbaine de Douala (CUD), un expert sous anonymat a révélé que « les 73 milliards de FCFA devant permettre de réduire les inondations dans la capitale économique pourraient être reversés dans le trésor public français, du fait des retards observés dans la réalisation des travaux, et qui n’enchantent pas le principal financier du programme C2D ».

Selon des sources, l'Agence française de développement (AFD) veut aller vite dans ce projet de 47,22 km, exécuté à 75%, pour un coût prévisionnel de 109 milliards de FCFA.

Des difficultés qui seraient liées entre autres, « aux déguerpissements, les problèmes financiers, les longues études, les exigences des bailleurs de fonds et même des préjugés socio-politique », a confié un expert sous anonymat.

Le PDP consiste à doter la ville de Douala qui enregistre 4000 mm d'eau par an, un linéaire 47,22km de drains primaires et secondaires bétonnés pour un coût total de 109 milliards de FCFA.

Se référant sur le schéma directeur d'assainissement, il ressort que Douala ne dispose que de 10 km de drains identifiés sur 250 km prévus.

Le Projet d'amélioration du cadre de vie des quartiers sous-équipés ou mal desservis de la ville de Douala, qui est inscrit dans la vision générale du Document de stratégie pour la croissance et l'emploi (DSCE), vise à développer un cadre de vie décent aux ménages pauvres à travers des infrastructures et équipements nécessaires à la fourniture des services de base entre autres.

Mbog Achille

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - France

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le DG de l'ART accusé par le PCA de malversation financière

    Le premier accuse le second d’avoir détourné près de deux milliards de francs CFA

  • Le Néerlandais Hendrik Kasteel remplacé à la tête de MTN Cameroun d’ici mars 2020

    « Le directeur général de MTN Cameroun, Hendrik Kasteel (photo), quittera MTN fin mars pour des raisons personnelles. Il signifiera son avis au cours des deux prochains mois et un successeur sera annoncé… »....

  • Les accidents de la route tuent 937 personnes tuées en 2019

    Selon le ministre des Transports ce chiffre est en régression par rapport aux années antérieures. La prévention routière, le contrôle des véhicules dans les centres de visite technique sont quelques mesures qui...

  • Rien ne va plus entre le patronat camerounais et l’administration fiscale

    Célestin Tawamba, le président du Gicam, charge le directeur général des impôts dans une lettre adressée le 16 janvier au président Paul Biya. La réaction de ce dernier reste attendue relate le panafricain Jeune...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé