Chine. Twitter et Facebook tulisé par Pékin contre les manifestants à Hong Kong

cameroun24.net Le 19 aout 2674 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les autorités chinoises ont utilisé près d'un millier de comptes Twitter, et dans une moindre mesure des pages Facebook, pour discréditer et diviser les manifestants pro-démocratie à Hong Kong, ont indiqué lundi les deux réseaux sociaux lit-on dans une dépêche de l'AFP.



Twitter a suspendu 986 comptes, "coordonnés dans le cadre d'une opération soutenue par l'Etat" chinois pour "miner la légitimité et les positions politiques" des manifestants, affirme Twitter dans un post de blog.

"Nous avons identifié de larges ensembles de comptes qui se comportaient de façon coordonnée de manière à amplifier les messages concernant les manifestations à Hong Kong", souligne le groupe californien.

Facebook, informé par Twitter, a indiqué pour sa part avoir supprimé, pour les mêmes raisons, sept pages, cinq comptes et trois groupes du réseau social, eux aussi "liés à des individus associés au gouvernement de Pékin".

Non sans ironie, Twitter rappelle qu'il est banni de Chine continentale par le régime de Pékin, dont les agents ont dû en grande partie faire appel à un VPN (un réseau virtuel permettant de contourner des restrictions géographiques par exemple). D'autres ont avancé moins masqués en utilisant des adresses IP débloquées pour l'occasion.

Au total, Twitter indique avoir suspendu 200.000 comptes avant qu'ils ne soient réellement actifs sur le réseau.

Facebook --également interdit en Chine continentale-- a précisé qu'environ 15.500 comptes suivaient l'une ou plusieurs des pages désormais supprimées de sa plateforme.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Chine

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le PCRN de Cabral LIBII réaffirme sa position de boycott ou non des élections locales

    L'intégralité du communiqué de la porte parole de Cabral LIBII après le sortie du gouvernement.

  • La Cote d’Ivoire expulse l'opposante Nathalie Yamb

    Le président du parti Lider, Mamadou Koulibaly a confirmé l'expulsion de celle qui avait multiplié ces derniers jours les attaques contre la gouvernance politique et économique en Côte d'Ivoire relate BBC.

  • Le gouvernement camerounais dénonce les pressions extérieurs et confirme l'organisation des élections locales le 09 févier 2020

    Le Ministre camerounais de la communication vient de faire une sortie pour confirmer cette date. Lire L'intégralité de la communication du gouvernement parvenu à notre rédaction.

  • Les partis politiques convoqués par Elecam pour les bulletins de vote

    Dans un communiqué parvenu à notre rédaction Elections Cameroon invite les partis politiques ayant des candidats aux législatives et municipales prochains.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé