Cameroun - France. Un Camerounais au tribunal en France pour la mise à sac de l’ambassade du Cameroun à Paris

cameroun24.net Le 4 février 4140 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les autorités camerounaises ont porté plainte contre Robert Wanto, accusé d’être l’instigateur du saccage de l’ambassade de France en janvier 2019 écrit AT.



Robert Wanto, président du Conseil des Camerounais de la diaspora et cofondateur de la première Brigade antisardinards (opposée au régime de Yaoundé) comparaîtra devant un juge d’instruction à Paris le 28 février prochain.

L’activiste camerounais est visé par une plainte des autorités camerounaises. Yaoundé l’accuse notamment d’être l’instigateur du saccage de l’ambassade du Cameroun à Paris en janvier 2019.

Une cinquantaine de manifestants camerounais, se présentant comme des opposants au président Paul Biya, ont envahi le 26 janvier la représentation diplomatique du Cameroun à Paris, détruisant notamment des effigies du chef de l’Etat. Ce, avant d’être évacués par la police française.

Robert Wanto aurait reconnu avoir organisé la manifestation contre l’ambassade du Cameroun à Paris, rapporte Jeune Afrique qui donne l’information. Ce dernier affirme cependant que les choses ont dérapé suite à l’intervention des forces de l’ordre.

Lire aussi : Urgent : l'activiste Calibri Calibro s'immole devant l'assemblée nationale française
Lire aussi : Abdelaziz Mounde Njimbam annonce l'arrêt des poursuites contre l'artiste Parol Sosthène
Lire aussi : Voici pourquoi l’ambassadeur Alfred Nguini a été limogé

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - France

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un parti «fantôme» légalisé par le ministre de l'Administration Territoriale

    Dans communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24.net le président du MPDR ne se reconnait pas dans le parti légalisé par Paul Atanga Nji.

  • Un noir assassiné par un policier blanc aux Etats-Unis

    Cet assassinat en modo-vision relance le problème de racisme contre les noirs aux Etats-Unis a constaté cameroun24.

  • L'ancien ministre André Mama Fouda nommé PCA du CHRACERH

    L'information a été rendu publique ce jour par la radio d'Etat

  • Jean Claude Shanda Tonme cré son parti politique

    Le ministre de l'Administration territoriale a signé ce jour la décision légalisant ce nouveau parti.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé