Grand dialogue national. Un débat national sur le franc CFA exigé par les banquiers camerounais

cameroun24.net Le 4 octobre 2019 16785 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam), présidée par Alphonse Nafack, l’administrateur directeur général d’Afriland First Bank, vient de soumettre sa contribution au gouvernement camerounais, dans le cadre du « Grand dialogue national ». Ce dialogue organisé à Yaoundé du 31 septembre au 4 octobre, vise principalement à trouver des solutions à la crise dans les régions anglophones du Nord-Ouest et le Sud-Ouest.



Parmi les propositions de l’Apeccam, il y a un point spécifique sur le franc CFA, une monnaie qui lie la France et à 15 anciennes colonies d’Afrique au sud du Sahara depuis plus de 70 ans. L’Apecam note que cette monnaie est, de manière récurrente, depuis quelques années, l’objet d’un débat qui dépasse désormais les cercles restreints des universités et des milieux financiers.

« Le débat y relatif intéresse de nos jours la société civile et les politiques. Et, symbole colonial pour les uns, facteur de stabilité économique pour les autres, le franc CFA n’en finit pas de susciter d’ardents commentaires », fait observer l’association présidée par Alphonse Nafack. Aussi, estime-t-elle opportun d’ouvrir un débat national, voire sous-régional, sur le franc CFA, ses perspectives d’avenir, son évolution à court et à moyen termes, la révision du régime de change et l’amélioration de la gouvernance de la banque centrale.

Pour l’Apeccam, le contexte de pessimisme entrepreneurial dans les trois régions sinistrées du Cameroun (Nord-Ouest, Sud-Ouest et Extrême-Nord), de chômage de masse et de défis d’investissements, sociétaux et structurels impose de créer un électrochoc pour emporter politiquement l’adhésion à une réforme en profondeur du modèle économique, de financement et d’investissement dans le pays.

« Le Cameroun doit s’engager dans la voie de la modernisation rendue nécessaire par le contexte de mondialisation ambiant. L’une des voies qu’emprunte ce processus de modernisation est le marché bancaire qui, outre le fait qu’il est un instrument de création des richesses et de développement des entreprises, impose également à notre pays et aux entreprises tant des obligations morales et déontologiques que des contraintes financières et technologiques », concluent les banquiers.

S.A.

Lire aussi : Application des premières recommandations du Grand Dialogue National
Lire aussi : Le recrutement de 500 traducteurs instruit par la présidence de la république à compter de janvier 2020
Lire aussi : Selon Jeune Afrique, les participants au Grand Dialogue National ont touché jusqu’à 400 000 FCFA de per diem

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Grand dialogue national

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 554
Décès 9
Guéri: 17
Actif : 528
Source MINSANTE
Mise à jour 04/04/2020 à 20:20:41

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le milliardaire camerounais Sylvestre NGOUCHINGUE fait un don de 250 millions de FCFA pour lutter contre le Covid-19

    Le patron de CONGELCAM qui detient un quasi monopole dans l'importation et la distribution du poisson au Cameroun a fait ce don ce jour au ministère de la Santé a appris cameroun24.

  • Interdiction au Cameroun de consommer les boissons dans les bars

    Le gouverneur du Littoral emboite le pas au gouverneur de l'Est qui avait déjà interdit la consommation sur place des boissons alcooliques lit-on dans un arrêté que cameroun24 a pu consulter.

  • Urgent : Evasion des confinés de l'Hôtel ONOMO de Douala

    Plusieurs personnes placées en quarantaine par le gouverneur du Littoral dans ce complexe hôtelier ont pris la poudre d'escampette ce matin a appris cameroun24.

  • Expiration de l'ultimatum de Kamto : Le ministre de la Santé dévoile sa stratégie pour lutter contre le coronavirus

    Le Dr Manaouda Malachie, Ministre de la Santé publique a fait une nouvelle publication que cameroun24 a consulté et dans laquelle il explique comment il compte mettre fin à cette crise.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé