Cameroun - Faits divers. Un nouveau-né retrouvé mort dans un sac à Douala

cameroun24.net Le 13 janvier 6748 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le corps sans vie d’un nouveau-né a été retrouvé dans un sac de ciment le mardi 07 janvier 2020 au quartier Makepe Missoke à Douala, au lieu-dit «Entrée chefferie» lit-on dans les colonnes du quotidien privé Mutations .



La macabre découverte a été faite vers 7h. Le nouveau-né gisait dans cet emballage, tout nu, le cordon ombilical pas encore coupé, une blessure semblable à celle effectuée par un poignard au niveau du cou.

Le nouveau-né de sexe masculin baignait dans son sang. Le sac contenant le funeste contenu a été déposé devant une boutique.

La découverte a été faite par le propriétaire de ladite boutique à son réveil. Alertée, la police est descendue sur les lieux. Après avoir fait le constat, une enquête a été ouverte pour découvrir l’auteur de cet infanticide.

 

Maroussia Djoukeng (stagiaire)
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Faits divers

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Des jeunes se mobilisent à Douala contre les propos de Macron

    Quelques jeunes camerounais ont été aperçu ce matin devant le consulat de France à Douala pour s'indigner contre les propos du président Macron à l'endroit du chef de l'Etat camerounais a appris cameroun24.

  • Une cinquantaine de jeunes manifeste à Yaoundé contre la France

    Depuis ce matin, ce petit groupe de jeunes aperçu devant l'ambassade de France à Yaoundé dit manifester contre les propos du président français à l'endroit du président camerounais a constaté cameroun24.

  • Human Right Watch affirme que l'armée camerounaise a massacrée à Ngarbuh en zone anglophone

    Cette accusation grave a été faite dimanche soir sur le plateau du journal de nos confrères de TV5 Monde par une membre de cette organisation qui siège aux Nations Unis.

  • La Guerre de succession est ouverte au Cameroun

    A Lire dans Jeune Afrique cette semaine

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé