Cameroun - Faits divers. Un premier bilan de l'incendie ayant ravagé l'assemblée nationale camerounaise établit

cameroun24.net Vendredi le 17 Novembre 2017 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
On commence a voir un peu clair sur l'étendue des dégâts de l'incendie qui a consumé l'hémicycle hier à Ngoa-Ekéllé à travers ce premier bilan communiqué par une source à la radio RIS émettant à Yaoundé la capitale politique.

ADS



Un grave incendie s’est déclaré aux environs de 22h dans la nuit du 16 novembre 2017, ravageant totalement une partie des services administratifs de l’Assemblée nationale située au quartier Ngoa-Ekelle à Yaoundé.

Le feu s’est déclenché au 7e étage, le dernier, avant de se propager sur les autres jusqu’au 3e étage, ravageant tout sur son passage favorisé en cela par la légère brise qui soufflait sur la ville. L’intervention des équipes des sapeurs-pompiers de la ville de Yaoundé, épaulées par celles de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, a permis de circonscrire les flammes et empêcher qu’elles n’atteignent l’hémicycle, centre névralgique des travaux de la session en cours.

Selon un premier bilan non officiel, les 7e, 6e, 5e et 4e niveaux ont été complètement brûlés. Le 3e à moitié. Ces étages abritent les cabinets des vice-présidents de l’Assemblée Nationale, des Secrétaire généraux adjoints, le groupe parlementaire SDF (Social Democratic Front, principal parti de l’opposition), la direction du budget et de la solde, la direction de l’administration générale, les salles des commissions et les bureaux de certains députés et des autres fonctionnaires de l’assemblée. Rien ne pourra être récupéré dans les différents bureaux des étages qui ont été consumés par les flammes.

On notait sur place la présence du général de brigade, commandant la première région de gendarmerie, Housseini Djibo, les responsables de l’institution, dont certains vice-présidents, des questeurs, le secrétaire général Victor Yene Ossomba et ses deux adjoints, les responsables administratifs de la région du Centre avec à leur tête le gouverneur Naseri Paul Bea et le préfet du Mfoundi, Jean Claude Tsila.

Le président de la chambre, Cavaye Yeguié Djibril est descendu sur les lieux plus tard en compagnie de son épouse pour constater les dégâts.

N.N
5e Etage = Tous les documents et archives en rapport avec le budget de l'assemblée (Salaires, bons de commande, missions, etc) = Totalement fumés
6e Etage = Tout les documents afférants au Personnels (Deputes et Administratif, etat civil, etc) = En fumée totalement
4e Etage : Bureaux du 1er, 2e, 3e Vices présidents de l'AN et du Secretariat Adjoint + permanence parlementaire du SDF = Totalement detruits, partie en fumée
Il semblerait que le feu sois parti de là... le conditionnel est de rigueur!
7e Etage = les bureaux des mb du Bureau de l'AN et les réseaux = Totalement brulés et partis en fumée

Lire aussi : Sept morts dans un accident de circulation sur l'axe Douala - Bafoussam
Lire aussi : Un faux militaire qui escroquait la population aux arrêts
Lire aussi : Trois «brouteurs» dans les mailles de la police à Douala

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Faits divers

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

ADS

ADS

Facebook

ADS

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 17255
Décès 387
Guéri: 15320
Actif : 1548
Source MINSANTE
Mise à jour 29/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article