Lutte contre Boko Haram. Une attaque surprise de Boko Haram à l’Extrême-Nord fait cinq morts et huit blessés dans les rangs de l'armée

cameroun24.net Le 15 septembre 2019 5515 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Des combattants de Boko Haram ont attaqué le poste militaire de Soureram, dans la zone du Lac Tchad, dans la nuit de samedi à dimanche 15 septembre 2019 relate l'oeuil du sahel.


Au moins cinq militaires ont été tués dans l'attaque d'une base militaire par des combattants du groupe terroriste Boko Haram dans l’Extrême-Nord du pays, en proie à une sanglante insurrection armée depuis 2015, a-t-on appris des sources sécuritaires de la Force Mixte Multinationale (FMM).

« Les terroristes ont attaqué nos forces dans la nuit de samedi à dimanche dans la localité de Soureram près de Fotokol », a souligné un responsable de la Force Mixte Multinationale, précisant qu’« au moins cinq militaires ont été tués et huit autres blessés ». Selon cette même source, les combattants de Boko Haram ont saccagé le poste militaire et pillé des armes.

Ils ont « pris les soldats par surprise », a précisé un autre officier de la FMM, toujours anonymement. Les soldats n'ont donc pas pu appeler à l'aide les autres bases militaires situées à proximité.

C’est l’une des attaques les plus meurtrières enregistrées ces derniers mois dans la région de l’Extrême-Nord où les incursions de Boko Haram sont fréquentes.

La zone du Lac Tchad est le théâtre d’un regain d’attaques de la secte nigériane, Boko Haram. Dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin dernier, plus de 300 combattants de Boko Haram, lourdement armés, avaient attaqué la localité de Darak dans le département du Logone et Chari. La riposte des forces de défense camerounaises déployées dans cette localité avait donné lieu à de violents combats. 17 militaires et 9 civils avaient été tués dans cette attaque.

L'insurrection lancée par Boko Haram en 2009 au Nord-est du Nigéria a ensuite gagné le Niger, le Tchad et le Cameroun voisins, poussant à la création d'une une coalition régionale, la Force Multinationale Mixte.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Lutte contre Boko Haram

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un élève coupe le doigt de son camarade au lycée bilingue d'obala

    Un autre drame scolaire qui survient moins de 24h après celui de Nkolbisson a appris cameroun24.

  • Le Ministre des enseignements secondaires s'exprime sur le décès de l'enseignant poignardé

    Nalova Lyonga adresse ses condoléances à la famille de NJOMI TCHAKOUNTE Boris Kevin dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

  • Un enseignant pédophile accusé de viol

    Trois élèves soutiennent avoir eu des relations sexuelles avec cet encadreur à qui on reproche également d’avoir fait des attouchements sur six autres peut-on lire dans les colonnes du quotidien privé Mutations.

  • Les autorités assureront la sécurité des élections locales

    À la faveur de leur première conférence de l’année, les gouverneurs de régions ont été missionnés pour veiller à la sérénité du processus électoral lit-on dans les colonnes du quotidien Mutations.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé