Une scierie camerounaise du groupe Rougier enregistre une grogne de ses employés, après la cession totale de ses actifs

Cameroun - Emploi. Une scierie camerounaise du groupe Rougier enregistre une grogne de ses employés, après la cession totale de ses actifs

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le Président du Conseil d’administration (PCA) de la Société forestière et industrielle de la Doumé (Sfid), l’une des trois entreprises du groupe français Rougier, récemment cédée à un opérateur économique camerounais, a eu maille à partir, le 7 septembre 2018, avec les employés de cette scierie située dans la région forestière de l’Est du Cameroun.



Le PCA de la Sfid, apprend-on de bonnes sources, n’a pu échapper à la furie des employés réclamant le paiement de leurs arriérés de salaire et de leurs droits sociaux, que grâce à l’intervention des éléments de la gendarmerie nationale écrit IC.

Depuis plusieurs mois, des centaines d’employés au Cameroun du groupe forestier Rougier ont été mis en chômage technique, suite à des difficultés financières qui ont finalement abouti, en juillet 2018, à la cession de ses actifs au Cameroun et en République centrafricaine.

BRM

Société