Mardi le 25 Aout 2015 06:34:16 Elise ZIEMINE | Cameroon Tribune Société

Cameroun - Education. Enseignement secondaire: 84 nouveaux établissements créés

Le décret du Premier ministre, datant du 20 août dernier, a également transformé 89 établissements du secondaire général et technique en lycées et lycées bilingues.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |



48 nouveaux collèges d’enseignement général (CES) créés dans les dix régions du pays. 36 collèges d’enseignement secondaire technique, industriel et commercial sortis des fonds baptismaux. Le décret du Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, du 20 août dernier injecte du sang neuf dans l’enseignement secondaire au Cameroun. Le besoin se faisait ressentir dans certaines localités du pays et des établissements existant avaient pris un coup de vieux. Mais au lieu de quelques uns seulement comme on aurait pu l’imaginer, c’est 84 collèges que le Premier ministre a récemment mis à la disposition des jeunes Camerounais.

La région du Centre verra ainsi sortir de terre, neuf nouveaux collèges d’enseignement général. Dans l’Extrême-Nord, il y aura des CES à Loko, Polgue, Guinane, Bouzar, Baiga, Zaklang, Guidiguis…Dans le Sud, Fifinda aura son CES. A L’Est, les arrondissements de Mbang, Bertoua I et Bétaré-Oya auront de nouvelles structures.  Et dans  le Nord-Ouest, il y aura des CES à Kichowi, Meluf, Kingomen, Kovki-Mbiame et Ngvuinkei I, Ntaba, Kungi ... Tout comme les autres régions auront de nouveaux établissements. L’ouverture effective de ces collèges se fera comme l’indique le texte du chef du gouvernement, par décision du ministre des Enseignements secondaires (Minesec).

Au-delà de la création, Philemon Yang a transformé 53 CES en lycées d’enseignement général. Pendant que 18 collèges d’enseignement technique et commercial (CETIC) ont été transformés en lycées techniques. Dans cette liste sont concernés, le CETIC de Ngambe Tikar et celui du Ngoro dans la région du Centre. A l’Est, les CETIC de Doume et Kentzou, deviennent des lycées techniques.  Dans le Nord-Ouest, on ne parlera plus de CETIC à Mbakong, Njikwa et Mbambalang. Au Sud, le CETIC de Mvangan mue en lycée technique. Dans l’Etrême-Nord, les CETIC de Datcheka et de Mindif ont été transformés. C’est aussi le cas du CETIC de Bombe Bakundu dans le Sud-ouest qui devient lycée technique. La date d’ouverture n’a pas été mentionnée. Le texte du PM fait savoir comme c’était déjà le cas pour les établissements créés, que l’ouverture de ceux transformés attendra une décision du Minesec.

Les derniers à avoir retenu l’attention du Premier ministre sont les lycées d’enseignement général. 18 ont été transformés par le chef du gouvernement en lycées bilingues. Dans le Nord, les lycées de Kollere et de Mandama sont désormais bilingues. La transformation a également atteint, le lycée d’Ebolowa II dans le Sud.  Les lycées de Fonfuka et d’Ako dans le Nord-Ouest ou ceux d’Evodoula, Bokito, Esse, Bikok et de Dzeng dans le Centre. A l’Ouest, sont désormais des lycées bilingues, ceux de Mbouda-rural,  Djebem, Fombap et celui de Bafoussam Ndiengdam. La mise en marche de ces établissements créés ou transformés, va certainement stabiliser de nombreux jeunes à travers le pays.