Le Cameroun | Sociéte : Sport : Culture : People : Blog : Cameroun24.net

---------     Bonne fête de l'unité à tous les camerounais ---------   Devenez Proprietaire de votre cameroun24.net Blog --------- 

Françafrique. C’est dans le Fleuve africain de l’Afrique francophone appelé Cameroun que se noiera la France    |--|     Cameroun - Education. Epreuve de Philosophie : La maîtrise de la méthodologie est essentielle    |--|     Cameroun - Volley-ball. L’Assemblée générale de la Fecavolley annulée    |--|     Cameroun - Education. La vie des athlètes des Jeux universitaires à « Ngoa »    |--|     Lions indomptables. Lions indomptables : Les trois bleus de Finke    |--|     Cameroun - Education. Contractualisation des instituteurs, ce qui fâche    |--|     Françafrique. Corruption : La France écoute Ibrahim Boubakar et Ali Bongo    |--|     Afrique. La partition de l’Oapi sur le droit d'auteur    |--|     Economie. Qui succèdera à Donald Kaberuka à la Banque africaine de développement ?    |--|     Cameroun - Musique. Le bikutsi selon Nkul Obeng    |--|     Cameroun - Politique. Un taxi heurte une foule de militantes du RDPC à YAOUNDÉ    |--|     Cameroun - Corruption. ASSEMBLÉE NATIONALE DU CAMEROUN: DANS LA MAFIA DES MARCHÉS PUBLICS    |--|     Cameroun - Politique. Célébration de la fête du 20 Mai à Mbanga : Le Sous-préfet échappe à un assassinat    |--|     Lutte contre Boko Haram. Deux officiers camerounais limogés pour mauvaise gestion de la guerre contre Boko Haram    |--|     Cameroun - Justice. Injustices : Une justice aux ordres et en désordre    |--|     Cameroun - Musique. Le Pm désavoue Ama Tutu Muna : Philémon Yang annule l’agrément accordé à la Socacim    |--|     Cameroun - Santé. Un corps disparait de l’hôpital de la Caisse à Yaoundé    |--|     Cameroun - Musique. Ama Tutu Muna va-t-elle démissionner ?    |--|     Cameroun - Transports. Camair-Co dément les rumeurs sur sa flotte    |--|     Françafrique. Appel à l'insurrection : dans les petits plans de Jeune Afrique    |--|    

 
Rechercher une actualité Rechercher un blog Newsletter
 

Cameroun - Communication

Téléphonie: un conseil d’administration à Camtel

Cette rencontre est annoncée alors que le directeur général est accusé de mauvaise gestion par un cadre de la maison.

 



Il n’a pas été possible de rencontrer quelque responsable à la Cameroon Telecommunication (Camtel) mercredi 18 août 2011.

La raison : « Nous préparons le conseil d’administration », confie Benjamin Gérard Assouzo’o, le responsable de la communication de Camtel, joint au téléphone. Sans rien dire de plus sur la date, encore moins sur l’ordre du jour et la nature dudit conseil d’administration sera-t-il ordinaire ou extraordinaire ? Il va s’excuser de ne pouvoir poursuivre la conversation parce que la charge de travail liée aux préparatifs de ces assises ne lui en donne pas la possibilité. Il gardera la même attitude lorsqu’il sera interpellé sur la correspondance Ondoua Ella, ingénieur de télécommunications largement diffusée par la presse la semaine passée et accusant le Dg de mauvaise gestion.. « Tout ce que ce monsieur a écrit l’engage. Ce que je sais, c’est qu’il a mal accueilli sa mutation à Yagoua », lâche Benjamin Gérard Assozo’o.

Dans son édition du mardi 16 août 2011, la quotidien Mutations a révélé l’audition, jeudi 11 août 2011, de David Nkoto Emane, diirecteur général de Camtel, à la Sous-Direction des enquêtes économiques de la Direction de la Police judiciaire du Cameroun. Cette actualité a été précédée par la publication, en deux temps, dans les colonnes de l’hebdomadaire Repères, de la lettre ouverte de Godfroid Ondoua Ella, cadre à Camtel, au directeur général de cette entreprise. Rencontré hier par le reporter du Jour, Godfroid Ondoua Ella dit qu’il a voulu attirer l’attention des 26 administrations (présidence de la République, ministère de la Justice, Contrôle supérieur de l’Etat, Agence d’investigation financière (Anif), Commission nationale anti-corruption (Conac), etc.) Auxquelles il a adressé une copie de la lettre, sur des pratiques qui contribuent à paupériser le Cameroun. « L’Etat a investi plus de 200 milliards pour le redressement de la Camtel, mais aujourd’hui, les salaires du personnel sont payés par le ministère des Finances et aucune cotisation n’est reversée à la Caisse nationale de prévoyance sociale. Comment seront gérer les retraites de ce personnel ? Comment croire que Camtel, qui contrôle les opérations d’installation, de fourniture et de distribution des services de télécommunications compte à peine 250.000 abonnés après plus de cinq ans, alors que Mtn et Orange ont des millions de clients? », s’interroge Godfroid Ondoua Ella.

Des interrogations qui, de l’avis de certains observateurs, ne devront pas laisser indifférents les membres du conseil d’administration au cours de leurs assises prévues dans les prochaines heures, à en croire nos sources.
 

Adrienne Engono | Le Jour Publié : Samedi le 20 Aout 2011 04:46:51 14677 hit(s) 0 commentaire(s) Société

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Communication


 20 mai 2015 : La CRTV en mode numérique
 La Commission de délivrance de la carte de presse renaît de ses cendres
 La commission de délivrance de la Carte de presse connue
 Audiovisuel : Polémique autour de la nouvelle loi
 Échanges sur la loi régissant l’activité audiovisuelle
 Les vainqueurs de Mediations Press Trophies sont connus
 Cameroun : l'ambassadeur de Chine invite la presse à diffuser "le message de paix et de développement"
 Les journalistes du « Grand Nord » en phase avec le CNC
 Péril sur l’offre publicitaire dans la presse
 TRIPATOUILLAGES AUTOUR DE LA TNT : Comment Tchiroma veut spolier l’Etat
 Journée mondiale de la liberté de la presse : Réflexions autour de la cyberpresse
 Le CNC en opération séduction dans l'adamaoua
 Cameroun : les éditeurs de presse crient à la ''misère matérielle et morale'' des médias privés
 CNC – Médias: Pourquoi le malaise
 Qui va remplacer Mgr Joseph Befe Atéba au Cnc ?
 Nominations à STV: Thierry Ngogang remplacé par Dora Eboa
 VOICI LE NOUVEAU RÉDACTEUR EN CHEF STV
 Liberté de la presse : Mutations face au Cnc
 Cameroun : Paul Biya promulgue la loi controversée sur l’audiovisuel
 Des journalistes se mettent à la statistique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture


 Contractualisation des instituteurs, ce qui fâche
 Un taxi heurte une foule de militantes du RDPC à YAOUNDÉ
 ASSEMBLÉE NATIONALE DU CAMEROUN: DANS LA MAFIA DES MARCHÉS PUBLICS
 Célébration de la fête du 20 Mai à Mbanga : Le Sous-préfet échappe à un assassinat
 Deux officiers camerounais limogés pour mauvaise gestion de la guerre contre Boko Haram
 Injustices : Une justice aux ordres et en désordre
 Un corps disparait de l’hôpital de la Caisse à Yaoundé
 Camair-Co dément les rumeurs sur sa flotte
 Appel à l'insurrection : dans les petits plans de Jeune Afrique
 L'élection du nouveau maire traîne à Douala V
 Batailles autour de l’immeuble siège de la Cbc à Douala
 La Cobac interpelle des établissements de crédit
 Délégué médical, Le commercial des laboratoires pharmaceutiques
 Examens blancs : Mise en situation avant le jour-j
 Le calvaire des malades dans les hôpitaux
 228,8 milliards collectés par la Douane en quatre mois
 EI: l'Iran prêt à faire face
 DANS LES MÉANDRES DE LA CONTREBANDE DE TABAC AU CAMEROUN
 09 personnes prises en otage entre mars et mai 2015 à BÉLEL
 EXTRÊME-NORD : La vigilance reste de mise

 

Cameroun24.net - Le Cameroun comme il va en Afrique et dans le Monde. Contactez nous pour plus d'info