Cameroun - Politique

20 mai 2013: Le Cameroun et le Nigeria en symbiose

 

 

La grande innovation de la parade cette année au boulevard du 20 mai, n’as pas été purement camerounaise. Un fort contingent de l’armée nigériane à fait un défilé très remarqué et très salué par les différentes personnalités présentes à la tribune.


10h, au boulevard du 20 mai à Yaoundé, ce 20 mai 2013. C’est la célébration de la 41ème édition de la fête nationale de l’unité. Le défilé peut enfin commencer, après l’arrivée du président de la République, accueilli par tous les autres membres du gouvernement et représentants des différents corps diplomatiques. Après la traditionnelle revue des troupes, et l’exécution du carrousel par la compagnie nationale de musique de la gendarmerie, c’est l’armée qui, une fois de plus, ouvre le défilé. La Garde présidentielle plus précisément. Elle est suivie de la compagnie cynophile et de l’Ecole militaire interarmées (Emia). Tout juste après leur passage, un silence s’installe. Plus aucun passage pendant une dizaine de minutes. L’on annonce alors la grande innovation de ce défilé : il s’agit du passage d’un contingent de l’armée nigériane.

Avec leur « slow marche » (le pas de la reine), ils ont capté toute l’attention. Faisant au passage taire, tout soupçon de discorde qui subsisterait entre le Cameroun et Nigeria, depuis l’affaire Bakassi, ou plus récemment l’opération de sauvetage des 7 otages français capturés par les islamistes de Boko Haram puis libérés à l’initiative diplomatique d’Etoudi. Selon certains. C’est donc en symbiose, avec l’armée camerounaise, que les militaires nigerians ont marqué cette fête de l’unité nationale. Sortant grandement de la tradition démarche saccadée des forces armées.


Forte participation civile

Les forces armées nigérianes ont été suivies par la gendarmerie nationale, l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine nationale, le corps des sapeurs-pompiers et la Sûreté nationale, avec elle aussi, une grande surprise pour cette parade : un carrée spécial des Nations-Unies constitué des soldats Camerounais ayant pris part aux différentes opérations de maintien de la paix dans des pays en situation de crise. Après la Sûreté nationale, l’administration pénitentiaire, l’administration des douanes, les anciens combattants, le défilé monté et le défilé motorisé ont clôturé le passage de la parade militaire. L’occasion, lors du passage motorisé, de déployer le fort potentiel camerounais en armes de guerre et autres engins de génie pour la construction, le sauvetage et le développement. Soit près de 155 engins qui, dit-on, ne représentent que le 1/5 des engins de ce genre, que possède le Cameroun pour sa défense et son émergence à l’horizon 2035. Ce fut une parade militaire d’environ 2h15 minutes. Le défilé civil pour sa part, a débuté à 12h12 minutes et s’est achevé aux environs de 14h avec en bonne place, le passage, outre des établissements primaires, secondaires et universitaires, celui des partis politique avec une forte représentativité du Rdpc, du Sdf, de l’Undp et du Mrc. un défilé qui au final, aurait marqué les esprits par son harmonie et son bon déroulement, articulé autour du thème central : « armée et nation, ensemble pour relever les défis sécuritaires pour un Cameroun émergent ».

 

Florette MANEDONG | Le Messager Publié : Mardi le 21 Mai 2013 06:12:40 10658 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

 

 

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique


 Jacques Fame Ndongo : Paul Biya est «notre champion»
 An 25 du SDF, engagement démocratique réaffirmé
 Effort de guerre : Le Sdf mobilise 13,1 millions de Fcfa
 Présidentielles 2018 : Des partis politiques coalisent
 25 ANS DU SDF: LE RDPC SERA DE LA FÊTE
  Ni John Fru Ndi : «Nous prônons le fédéralisme parce que chaque Etat fédéré doit faire son administration interne..»
 25 ans après: Le Sdf face aux contraintes du leadership
 Le SDF: 25 ans d’opposition au Cameroun
 Cameroun : le SDF commémore ses vingt-cinq ans d'existence
 Un taxi heurte une foule de militantes du RDPC à YAOUNDÉ
 Célébration de la fête du 20 Mai à Mbanga : Le Sous-préfet échappe à un assassinat
 L'élection du nouveau maire traîne à Douala V
 Olivier Mangan : « Que les ministres indisciplinés démissionnent »
 DES DÉBATS QUI VALENT LA PEINE. Le 20 mai au Cameroun, une ''fête'' plaine de controverses.
 Le Débat : Ambiance: de la discipline au sein du gouvernement
 TRAJECTOIRE : OUANDIE ERNEST, DERNIER LEADER HISTORIQUE DE L’UPC
 Jeune Afrique dresse le portait du premier cercle des fidèles du chef de l’Etat
 Pierre Moukoko Mbonjo n’a pas été aux festivités marquant le 43ème anniversaire de la Réunification
 Célébration du 20 mai : La Dsp arrache la banderole du Moci
 Ces postes ministériels «réservés» aux francophones

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Tribunal criminel spécial : Le parquet refuse la maison de Fotso
 Décès au commissariat d’Etoudi : Mort par pendaison
 Quatre personnes tuées au Migrant Nord et à Gazawa
 Un mort dans un incendie à Douala
 CERCUEILS CHERCHENT PRENEURS
 La réplique de la défense dans l'Affaire Ambassa Zang
 An 25 du SDF, engagement démocratique réaffirmé
 Adamaoua : Menace sur les cultures
 Catherine Samba-Panza de passage à Douala
 Le piège des fautes de gestion dans les Finances publiques
 Support To Defence Forces: Over FCFA 2 Billion Contributed By Population
 Benjamin de Rothschild au palais de l’Unité
 Transports urbains : L’obstination des «clandos»
 Les mauvaises habitudes ont la peau dure dans le Désordre urbain
 Des astuces pour économiser l’énergie dans les Bâtiments modernes
 Des commerçants en grève à Bafoussam
 Effort de guerre : Le Sdf mobilise 13,1 millions de Fcfa
 Le DG de l’ANIF menacé de mort
 Présidentielles 2018 : Des partis politiques coalisent
 Madagascar : le président Rajaonarimampianina destitué

 

 

 

 

C24 sur Facebook

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1512 Jours

 

 

Les plus recents

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter