Cameroun - Politique

20 mai 2013: Le Cameroun et le Nigeria en symbiose

 

 

La grande innovation de la parade cette année au boulevard du 20 mai, n’as pas été purement camerounaise. Un fort contingent de l’armée nigériane à fait un défilé très remarqué et très salué par les différentes personnalités présentes à la tribune.


10h, au boulevard du 20 mai à Yaoundé, ce 20 mai 2013. C’est la célébration de la 41ème édition de la fête nationale de l’unité. Le défilé peut enfin commencer, après l’arrivée du président de la République, accueilli par tous les autres membres du gouvernement et représentants des différents corps diplomatiques. Après la traditionnelle revue des troupes, et l’exécution du carrousel par la compagnie nationale de musique de la gendarmerie, c’est l’armée qui, une fois de plus, ouvre le défilé. La Garde présidentielle plus précisément. Elle est suivie de la compagnie cynophile et de l’Ecole militaire interarmées (Emia). Tout juste après leur passage, un silence s’installe. Plus aucun passage pendant une dizaine de minutes. L’on annonce alors la grande innovation de ce défilé : il s’agit du passage d’un contingent de l’armée nigériane.

Avec leur « slow marche » (le pas de la reine), ils ont capté toute l’attention. Faisant au passage taire, tout soupçon de discorde qui subsisterait entre le Cameroun et Nigeria, depuis l’affaire Bakassi, ou plus récemment l’opération de sauvetage des 7 otages français capturés par les islamistes de Boko Haram puis libérés à l’initiative diplomatique d’Etoudi. Selon certains. C’est donc en symbiose, avec l’armée camerounaise, que les militaires nigerians ont marqué cette fête de l’unité nationale. Sortant grandement de la tradition démarche saccadée des forces armées.


Forte participation civile

Les forces armées nigérianes ont été suivies par la gendarmerie nationale, l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine nationale, le corps des sapeurs-pompiers et la Sûreté nationale, avec elle aussi, une grande surprise pour cette parade : un carrée spécial des Nations-Unies constitué des soldats Camerounais ayant pris part aux différentes opérations de maintien de la paix dans des pays en situation de crise. Après la Sûreté nationale, l’administration pénitentiaire, l’administration des douanes, les anciens combattants, le défilé monté et le défilé motorisé ont clôturé le passage de la parade militaire. L’occasion, lors du passage motorisé, de déployer le fort potentiel camerounais en armes de guerre et autres engins de génie pour la construction, le sauvetage et le développement. Soit près de 155 engins qui, dit-on, ne représentent que le 1/5 des engins de ce genre, que possède le Cameroun pour sa défense et son émergence à l’horizon 2035. Ce fut une parade militaire d’environ 2h15 minutes. Le défilé civil pour sa part, a débuté à 12h12 minutes et s’est achevé aux environs de 14h avec en bonne place, le passage, outre des établissements primaires, secondaires et universitaires, celui des partis politique avec une forte représentativité du Rdpc, du Sdf, de l’Undp et du Mrc. un défilé qui au final, aurait marqué les esprits par son harmonie et son bon déroulement, articulé autour du thème central : « armée et nation, ensemble pour relever les défis sécuritaires pour un Cameroun émergent ».

 

Florette MANEDONG | Le Messager Publié : Mardi le 21 Mai 2013 06:12:40 12852 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

 

 

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique


 Cameroun - Hospitalisation : Peter Agbor Tabi évacué en France
 Eyebe Ayissi-Ndong Soumhet : Déchirure spectaculaire à Lobo
 Etoudi, le palais fantôme de Paul Biya
 Longévité au pouvoir : Paul Biya, Ahmadou Ahidjo et la retraite
 Le Cameroun a besoin d’une nouvelle figure à la présidence en 2018 et pas n’importe qui
 Massacre des Bassas et génocide des Bamilékés: Lettre ouverte à Sa Sainteté le Pape François
 Pneus crevés
 Enquête : des milliards virtuellement évaporés chez Belinga Eboutou
 CHEFFERIES TRADITIONNELLES : Quand le Minatd démasque le tripatouillage des listes ...
 Ahmadou Ahidjo : Une tombe de pèlerinage
 SDF Revitalises Basic Organs
 Cabral Libi : L’émergence en 2035 - Un gros mensonge d’Etat ?
 Le Cameroun est un vaste étang où les signes d’un malaise profond sont bien visibles en surface
 Mila ASSOUTE : « Le cameroun a besoin d’un leadership enthousiaste et courageux »
 L’Undp dénonce le lamido de Rey Bouba
 Ahmadou Ahidjo : de l’allégeance au sursaut d’orgueil
 Comment Patrice Nganang veut faire de Ibrahim Njoya une grande figure de l’histoire
 Mysticisme au sommet de l'État : le cas Peter Agbor Tabi
 Cameroun: Selon un rapport du département d'Etat américain, l'ethnie de Biya occupe tous les postes clés de l'administration
 Election présidentielle : Paul Biya et l’idée d’un nouveau mandat

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Attentats suicides au Cameroun : la CEEAC condamne "ces actes barbares et lâches"
 Boko Haram : une « faction » veut négocier
 Le barrage de Lom Pangar, à l’Est-Cameroun, est déjà construit à 82%, selon la Banque mondiale
 Muhammadu Buhari, le chef de l’Etat nigérian, en visite de travail au Cameroun du 29 au 30 juillet
 Cameroun et France : sur le chemin de la vérité ?
 Cameroun : le régulateur télécoms choisit Huawei pour le projet de portabilité des numéros mobiles
 Afrique centrale : l’espace économique régional le moins intégré du continent africain
 Les chefs de renseignement des 10 pays membres de la CEEAC à Libreville pour contrer les terroristes
 Boko Haram au cœur de la visite de Muhammadu Buhari au Cameroun
 Cameroun : le président nigérian en visite à Yaoundé mercredi et jeudi
 Cameroun - Hospitalisation : Peter Agbor Tabi évacué en France
 Cameroun: Un enfant de 6 ans en possession d'une bombe interpellé
 La police municipale de Yaoundé au banc des accusés
 Regard sur les bendskineurs : Aux actes manqués !
 Cinq villageois tués par Boko Haram dans le Mayo-Moskota
 Guerre contre Boko Haram : L’Avenue Kennedy dans les mailles de la police
 Prudence et vigilance à la gare ferroviaire de Yaoundé
 Une robe à l’origine d’un carambolage à Douala
 Guerre contre Boko Haram : Les chefs optent pour la foudre a Ngoura
 Est : 2 coupeurs de route abattus, 1 interpellé et 4 otages libérés

 

 

 

 

 

 

RADIO EN LIVE DIRECT
RADIO EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE DIRECT
TV EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE AFRIQUE
TV EN LIVE MONDE

 

C24 sur Facebook

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1575 Jours

 

 

Les plus recents

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter