Cameroun - Politique

20 mai 2013: Le Cameroun et le Nigeria en symbiose

La grande innovation de la parade cette année au boulevard du 20 mai, n’as pas été purement camerounaise. Un fort contingent de l’armée nigériane à fait un défilé très remarqué et très salué par les différentes personnalités présentes à la tribune.

 


10h, au boulevard du 20 mai à Yaoundé, ce 20 mai 2013. C’est la célébration de la 41ème édition de la fête nationale de l’unité. Le défilé peut enfin commencer, après l’arrivée du président de la République, accueilli par tous les autres membres du gouvernement et représentants des différents corps diplomatiques. Après la traditionnelle revue des troupes, et l’exécution du carrousel par la compagnie nationale de musique de la gendarmerie, c’est l’armée qui, une fois de plus, ouvre le défilé. La Garde présidentielle plus précisément. Elle est suivie de la compagnie cynophile et de l’Ecole militaire interarmées (Emia). Tout juste après leur passage, un silence s’installe. Plus aucun passage pendant une dizaine de minutes. L’on annonce alors la grande innovation de ce défilé : il s’agit du passage d’un contingent de l’armée nigériane.

Avec leur « slow marche » (le pas de la reine), ils ont capté toute l’attention. Faisant au passage taire, tout soupçon de discorde qui subsisterait entre le Cameroun et Nigeria, depuis l’affaire Bakassi, ou plus récemment l’opération de sauvetage des 7 otages français capturés par les islamistes de Boko Haram puis libérés à l’initiative diplomatique d’Etoudi. Selon certains. C’est donc en symbiose, avec l’armée camerounaise, que les militaires nigerians ont marqué cette fête de l’unité nationale. Sortant grandement de la tradition démarche saccadée des forces armées.


Forte participation civile

Les forces armées nigérianes ont été suivies par la gendarmerie nationale, l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine nationale, le corps des sapeurs-pompiers et la Sûreté nationale, avec elle aussi, une grande surprise pour cette parade : un carrée spécial des Nations-Unies constitué des soldats Camerounais ayant pris part aux différentes opérations de maintien de la paix dans des pays en situation de crise. Après la Sûreté nationale, l’administration pénitentiaire, l’administration des douanes, les anciens combattants, le défilé monté et le défilé motorisé ont clôturé le passage de la parade militaire. L’occasion, lors du passage motorisé, de déployer le fort potentiel camerounais en armes de guerre et autres engins de génie pour la construction, le sauvetage et le développement. Soit près de 155 engins qui, dit-on, ne représentent que le 1/5 des engins de ce genre, que possède le Cameroun pour sa défense et son émergence à l’horizon 2035. Ce fut une parade militaire d’environ 2h15 minutes. Le défilé civil pour sa part, a débuté à 12h12 minutes et s’est achevé aux environs de 14h avec en bonne place, le passage, outre des établissements primaires, secondaires et universitaires, celui des partis politique avec une forte représentativité du Rdpc, du Sdf, de l’Undp et du Mrc. un défilé qui au final, aurait marqué les esprits par son harmonie et son bon déroulement, articulé autour du thème central : « armée et nation, ensemble pour relever les défis sécuritaires pour un Cameroun émergent ».

Florette MANEDONG | Le Messager Publié : Mardi le 21 Mai 2013 06:12:40 7630 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique


 Cameroun - Bernard NJONGA: Pourquoi je suis candidat à la présidentielle de 2018
 Cameroun : le ministre de la Communication conteste le classement des fortunes des chefs d’Etat africains
 As the political and social Agamemnon lurks about Cameroon
 Le Cameroun en panne: Paul Biya pris en otage par les marabouts ou simple inertie
 Cameroun - Conférence des parlementaires du Commonwealth: Le palais des Congrès ne fait pas salle comble - Paul Biya esquive l’anglais - Chantal Biya et Philémon Yang aux abonnés absents
 Cameroun - Réunion des chefs de cours: Laurent Esso tance les avocats
 Cameroun - Immeuble de la mort: Jacqueline Koung à Bessiké bloque la répartition des bureaux
 Cameroun - An 53 de la Réunification: Le drapeau du SCNC flotte sur Bamenda
 Cameroun - 1er octobre - Réunification : la date anniversaire passe à la trappe
 Cameroun: Après son blâme au RDPC… Messanga Nyamding rompt le silence: «Malgré cette humiliation qui sent le roussi, je resterai loyal... Rien n'ébranlera mon engagement»
 Cameroun - Interview - Eric Chinje: «Même dans un siècle, le Cameroun ne sera pas émergent»
 Le RDPC exclut huit de ses militants de manière définitive
 Cameroun: Suite à des dénonciations… Françoise Foning au Tribunal criminel spécial
 Opinion: Guérandi Mbara kidnappé et exécuté par les «services spéciaux» de Paul Biya ?
 Cameroun - Tribalisme et exclusion: Ces ministres gaffeurs - Catalogue des phrases controversées de Joseph Owona, Amadou Ali, Mama Fouda et Essimi Menye
 Cameroun - Succession de Paul Biya, présidentielle 2018, armée, RDPC, Gouvernance: Le jeu trouble d’international Crisis Group
 Cameroun - La maire de la commune de Bangou est-elle morte?
 Cameroun - Motions de Soutien: Même les "Eperviables" signent
 Cameroun - Gouvernance: Ces ministères qui doivent occuper l'immeuble de l'Emergence
 Cameroun - Contentieux: L'ex-Contre-amiral Nsola réclame deux milliards à l'Etat

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Des Camerounais pessimistes au sujet d' un « cessez-le-feu » entre le Nigeria et Boko Haram
 Cameroun : reprise des travaux du tronçon Mora-Dabanga
 Hausse vertigineuse des transferts d'argent de la diaspora camerounaise
 Un appui de plus d'un milliard de FCFA de l'UE au Cameroun
 Cameroun : Afriland First Bank accordera des crédits aux agriculteurs éligibles au PIDMA
 Guerre dans le septentrion: le général René Claude Meka bat retraite
 Introduit au Cameroun par Chococam, le riz Tastic est impropre à la consommation
 La Chine offre un don de matériels militaires de 2,5 milliards FCFA au Cameroun
 Le Cameroun veut mettre en place des plateformes e-commerce, e-banking, e-money, e-santé, e-éducation…
 La camerounaise Tradex s’associe à l’émiratie Tristar pour livrer les produits pétroliers en RCA
 Afrique centrale: vers une politique agricole commune
 Yaoundé abritera un salon international du mécanisme agricole en juin 2015
 Télévision numérique terrestre : le Cameroun ne sera pas prêt d’ici juin 2015
 Cameroun : l'hélicoptère d'une mission de l'armée cible de tirs d'armes de Boko Haram
 Ukraine: Moscou a aidé Ianoukovitch à fuir (Poutine)
 Cameroun: l’étau se resserre contre les trafics aéroportuaires
 100 exposants attendus au tout premier Salon avicole international de Yaoundé, qui s’ouvre le 23 octobre 2014
 Port en eau profonde de Kribi: incertitude autour de la date du début de l’exploitation
 Une épidémie de choléra fait plus de 150 décès au Cameroun
 130 000 emplois créés au Cameroun en six mois, selon le gouvernement

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1298 Jours

 

 

Les plus recents


CEMAC : La camerounaise Tradex s’associe à l’émiratie Tristar pour livrer les produits pétroliers en RCA

(Agence Ecofin) - La filiale centrafricaine de l’opérateur camerounais de distribution de produits pétroliers Tradex, et Tristar, une entreprise «de logistique liquide» basée à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis,...


CEMAC : Afrique centrale: vers une politique agricole commune

Les ministres en charge de l'Agriculture d'une dizaine de pays de l'Afrique centrale, réunis jeudi dans la capitale tchadienne, examinent une politique agricole commune de la région.

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter