Cameroun - Politique

20 mai 2013: Le Cameroun et le Nigeria en symbiose

La grande innovation de la parade cette année au boulevard du 20 mai, n’as pas été purement camerounaise. Un fort contingent de l’armée nigériane à fait un défilé très remarqué et très salué par les différentes personnalités présentes à la tribune.

 


10h, au boulevard du 20 mai à Yaoundé, ce 20 mai 2013. C’est la célébration de la 41ème édition de la fête nationale de l’unité. Le défilé peut enfin commencer, après l’arrivée du président de la République, accueilli par tous les autres membres du gouvernement et représentants des différents corps diplomatiques. Après la traditionnelle revue des troupes, et l’exécution du carrousel par la compagnie nationale de musique de la gendarmerie, c’est l’armée qui, une fois de plus, ouvre le défilé. La Garde présidentielle plus précisément. Elle est suivie de la compagnie cynophile et de l’Ecole militaire interarmées (Emia). Tout juste après leur passage, un silence s’installe. Plus aucun passage pendant une dizaine de minutes. L’on annonce alors la grande innovation de ce défilé : il s’agit du passage d’un contingent de l’armée nigériane.

Avec leur « slow marche » (le pas de la reine), ils ont capté toute l’attention. Faisant au passage taire, tout soupçon de discorde qui subsisterait entre le Cameroun et Nigeria, depuis l’affaire Bakassi, ou plus récemment l’opération de sauvetage des 7 otages français capturés par les islamistes de Boko Haram puis libérés à l’initiative diplomatique d’Etoudi. Selon certains. C’est donc en symbiose, avec l’armée camerounaise, que les militaires nigerians ont marqué cette fête de l’unité nationale. Sortant grandement de la tradition démarche saccadée des forces armées.


Forte participation civile

Les forces armées nigérianes ont été suivies par la gendarmerie nationale, l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine nationale, le corps des sapeurs-pompiers et la Sûreté nationale, avec elle aussi, une grande surprise pour cette parade : un carrée spécial des Nations-Unies constitué des soldats Camerounais ayant pris part aux différentes opérations de maintien de la paix dans des pays en situation de crise. Après la Sûreté nationale, l’administration pénitentiaire, l’administration des douanes, les anciens combattants, le défilé monté et le défilé motorisé ont clôturé le passage de la parade militaire. L’occasion, lors du passage motorisé, de déployer le fort potentiel camerounais en armes de guerre et autres engins de génie pour la construction, le sauvetage et le développement. Soit près de 155 engins qui, dit-on, ne représentent que le 1/5 des engins de ce genre, que possède le Cameroun pour sa défense et son émergence à l’horizon 2035. Ce fut une parade militaire d’environ 2h15 minutes. Le défilé civil pour sa part, a débuté à 12h12 minutes et s’est achevé aux environs de 14h avec en bonne place, le passage, outre des établissements primaires, secondaires et universitaires, celui des partis politique avec une forte représentativité du Rdpc, du Sdf, de l’Undp et du Mrc. un défilé qui au final, aurait marqué les esprits par son harmonie et son bon déroulement, articulé autour du thème central : « armée et nation, ensemble pour relever les défis sécuritaires pour un Cameroun émergent ».

Florette MANEDONG | Le Messager Publié : Mardi le 21 Mai 2013 06:12:40 4504 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Nombre de caractères restant :

LES COMMENTAIRES

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Politique


 Cameroun - Séjour en Europe: Près d’un milliard de FCFA pour les dépenses de Paul Biya
 Parc immobilier de l’Etat: la Présidence arrache «l’immeuble de la mort» à la CNPS
 Cameroun - Après le sommet Eu-Afrique: Où est passé le Chef de l'Etat, Paul Biya ?
 Cameroun : forte baisse de la dotation générale consacrée à la décentralisation
 Cameroun - 6 Avril 1984: Une fosse commune des putschiststes retrouvée à Mfou - Les propriétaires d'un terrain où ont été enterrés des putschistes réclament une indemnisation
 Cameroun - Blocage - Paul Biya: L'inaccessible Président
 Cameroun - Prise d’otages a Maroua: Cavaye Yéguié Djibril interpelle le Gouvernement
 Cameroun - Affaire Bapès Bapès: Malaise au sein du gouvernement?
 Cameroun - Session ordinaire de mars: Aucun projet de loi d’envergure déposé à l’Assemblée nationale
 Cameroun - 6 avril 1984: Le pic d’un malaise sociopolitique
 Cameroun - 6 Avril 1984 - Riposte: Ce que Paul Biya répondait aux putschistes
 Cameroun - Sommet de l’Etat: Paul Biya gouverne-t-il encore le Cameroun ?
 Cameroun - Décentralisation, salaire des maires: Le Minatd annonce des éclaircies
 Cameroun/Belgique - Bruxelles: La diaspora se mobilise pour le couple présidentiel
 Cameroun: Le président Paul Biya à Bruxelles
 SUD,Ebolowa :An 29 du rdpc le président de la section Mvila centre piège le Biyiti bi Essam
 Cameroun - Assemblée Nationale: Mbah Ndam et Gaston Komba s’affrontent - L’entretien croisé des députés du Sdf et du Rdpc sur les questions de l’heure
 Décentralisation : la dernière ligne droite
 Cameroun - Rumeur: La vraie fausse mort de Garga Haman Adji - Le président de l’ADD, membre de la Conac, est malade en France
 Cameroun - 24 Mars 1985 - 24 Mars 2014 - RDPC: An 29, ne parlez pas d’alternance !

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Cameroun - Séjour en Europe: Près d’un milliard de FCFA pour les dépenses de Paul Biya
 Cameroun - Insecurité: Un garde du corps de Bernard Wongolo, SGA du Sénat, abattu sous ses yeux
 26 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour améliorer l’offre de l’éducation au Cameroun
 Les Brasseries du Cameroun et Hysacam s’associent pour le recyclage des emballages en plastiques
 Décentralisation au Cameroun: l'Allemagne contribue pour 10 milliards de FCFA
 Cameroun : dès 2015, l’Etat ne s’impliquera plus dans l’organisation de la Journée de la liberté de la presse
 Cameroun : une 3ème usine de transformation de cacao sera opérationnelle à Douala en 2015
 Eau, électricité : méchantes coupures !
 Cameroun : Comment le ministère de la Santé publique plombe l’éradication du paludisme
 Parc immobilier de l’Etat: la Présidence arrache «l’immeuble de la mort» à la CNPS
 L’opérateur gazier SCTM assigne l’Etat camerounais en justice, pour une amende de 17 millions de FCfa
 Syrie: les insurgés utilisent des missiles antichars US (médias)
 Ukraine/Kramatorsk: des équipages de blindés rejoignent les protestataires
 Cameroun - Insécurité: Les bandes armées enlèvent et tuent aux frontières
 Cameroun : lancement d'un programme de 26,5 milliards FCFA pour l'amélioration de l'éducation
 La Société camerounaise des dépôts pétroliers accroît ses capacités de stockage de 12% à Yaoundé
 L’assureur camerounais Chanas change son 2ème DG en l’espace de six mois
 L'Ukraine au bord d'une guerre civile (Medvedev)
 Cameroun - Alerte: La fièvre Ebola aux portes du Cameroun. Des contrôles sanitaires s’intensifient
 Cameroun - Après le sommet Eu-Afrique: Où est passé le Chef de l'Etat, Paul Biya ?

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1108 Jours

 

 

Les plus recents


Cameroun - Santé : Cameroun : Comment le ministère de la Santé publique plombe l’éradication du paludisme

De concert avec la communauté internationale le Cameroun s’apprête à célébrer le 24 avril 2014 la 7è journée internationale de la lutte contre le paludisme. Pendant ce temps un projet de prévention d’un...


Cameroun - Politique : Parc immobilier de l’Etat: la Présidence arrache «l’immeuble de la mort» à la CNPS

La Cnps vient d’achever les travaux de cet édifice qui fait désormais la fierté de la capitale. L’immeuble devait être géré à 50% de parts respectives entre l’Etat du Cameroun et la CNPS. Curieusement, le...

Au hasard

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter