---------     Devenez Proprietaire de votre cameroun24.net Blog --------- 

 

Cameroun - Agriculture. Le Cameroun pourrait se lancer dans la culture du coton OGM dans 3 ans    |--|     Lutte contre Boko Haram. Cameroun : un soldat tué et 3 autres grièvement blessés dans l' explosion d'une mine posée par Boko Haram    |--|     Can 2015. Volker Finke convoque 24 Lions contre Côte d’Ivoire et la RD Congo.    |--|     Cameroun - Economie. Contreperformances pour le Cameroun dans la Doing Business 2015    |--|     Cameroun - Football. Affaire Abdouraman/Fecafoot : La CCA déclare « nuls» les statuts adoptés le 23 août dernier    |--|     Cameroun - Football. Fundesport/Samuel Eto’o: Pourquoi la presse manipule…    |--|     Cameroun - Football. Diallo Siewe : « La Fundesport n’est pas fermée »    |--|     Ukraine. Donetsk: 51 observateurs étrangers suivront les élections (CEC)    |--|     Burkina Faso. Burkina Faso: le président annonce sa démission Blaise Compaoré    |--|     Cameroun - Télécommunication. Quel partenaire pour Camtel ?    |--|     Cameroun - Santé. 29 milliards de Séoul pour construire un hôpital au Cameroun    |--|     Cameroun - Santé. 2e tour de vaccination contre la poliomyélite dès jeudi    |--|     Cameroun - Politique. Cameroun - Remaniement: le tsunami de Paul Biya se précise    |--|     Cameroun - Energie. Le Vietnam envisage la construction d' une cimenterie au Cameroun    |--|     Cameroun - Cyclisme. Cameroun : le Grand prix cycliste Chantal Biya sera couru du 5 au 9 novembre    |--|     Burkina Faso. Le peuple burkinabé n’a encore que la queue du plus cruel Serpent d’Afrique, Blaise Compaoré. Il lui faut sa tête.    |--|     International. Reconnaissance de la Palestine: Israël rappelle son ambassadeur à Stockholm    |--|     Burkina Faso. Crise au Burkina Faso: Ban Ki-moon dépêche son émissaire    |--|     Syrie. Syrie/EI: Washington compte attirer Moscou, Téhéran et Riyad    |--|     Burkina Faso. Burkina Faso: les populations disent non «au pouvoir à vie»    |--|    

Comming soon ...
Newsletter
 

Opération Épervier

Affaire Iya Mohamed: amalgame autour de la gestion de la Sodécoton

Entre le satisfecit du Conseil d’administration et les sanctions du Conseil de discipline budgétaire et financière, la gestion du directeur général au centre de la polémique.

 

C’est une conclusion du Conseil d’administration de la Société de développement du coton (Sodecoton) qui est venue relancer la polémique. Au cours de la session tenue le 23 mai 2013, les administrateurs de cette entreprise parapublique ont en effet exprimé leur satisfecit vis-à-vis de la gestion du directeur général Iya Mohamed à qui ils ont renouvelé leur quitus. Un satisfecit qui découle de l’examen du rapport de la direction générale, celui des états financiers arrêtés au 31 décembre 2012, le compte analytique d’exploitation de l’exercice suscité, le compte analytique prévisionnel et le rapport du commissaire aux comptes. «Le Conseil d’administration a une fois de plus apprécié le bon fonctionnement de la société au cours de l’exercice 2012 ainsi que la clarté des documents présentés qui ont facilité le déroulement des travaux.», apprécient les administrateurs.

Selon les termes du rapport du Conseil d’administration de la Sodecoton, l’entreprise affiche un bénéfice net de 5 milliards 681 millions. Un résultat en augmentation de 396 millions en comparaison avec celui réalisé au cours de l’exercice 2011. Dans la foulée, le Conseil d’administration salue le soutien accordé par l’entreprise aux agriculteurs. Un soutien estimé à 2 milliards 677 millions ainsi que l’appui apporté à la filière à travers le Fonds de gestion du risque prix de la filière coton camerounaise (Fgprc). Un appui estimé à 925 millions de Fcfa. Un satisfecit a priori, prend le contre-pied du rapport du Conseil de discipline budgétaire et financière (Cdgf) du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe).

A priori parce que, les faits reprochés au directeur général de la Sodecoton sont appréciés dans la période allant de 2005 à 2010. Une période au cours de laquelle, le Conseil de discipline budgétaire et financière du Contrôle supérieur de l’Etat estime à 9 milliards Fcfa, les sommes perdues par l’entreprise du fait de fautes de gestion imputées au directeur général de la Sodecoton. Pour certains observateurs avertis, réaliser les bénéfices, c’est bien, mais cela n’exempte pas d’éventuelles fautes de gestion car «on peut faire des fautes de gestion tout en réalisant des bénéfices.» Ils reconnaissent néanmoins que la Sodecoton fait partie des rares entreprises camerounaises qui réalisent des bénéfices dans le contexte de crise que connait le marché international.

Entre le satisfecit du Conseil d’administration et les sanctions du Conseil de discipline budgétaire et financière, la gestion du directeur général au centre de la polémique.

Joseph OLINGA N. | Le Messager Publié : Jeudi le 30 Mai 2013 04:50:22 6705 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code
Fatal error: Call to undefined function simple_php_captcha() in /home/cameroun/public_html/reagir.php on line 72