C24 Monitoring -------     Devenez Proprietaire de votre cameroun24.net Blog ---------

 

France. Fraude fiscale: Jérôme Cahuzac reconnu coupable  ---C24---   Can 2016. Can féminine 2016 : les Nigérianes championnes d'Afrique bloquent le trophée pour réclamer leurs primes  ---C24---   Cameroun - Santé. Cameroun : une cargaison de quatre tonnes de médicaments contrefaits saisie dans la capitale  ---C24---   Cameroun - Economie. En 2017, l’économie camerounaise «fera preuve de résilience, comme en 2015 et 2016», soutient le ministre des Finances  ---C24---   Cameroun - Energie. La SNH va se lancer en 2017 dans la vente de données pétrolières, estimées au Cameroun à 10 000 milliards de FCFA  ---C24---   Cameroun - Communication. Sanctions du régulateur des médias et crise en zone anglophone au menu des journaux camerounais  ---C24---   Can 2016. Cameroun : le couple présidentiel reçoit les vices-championnes d ' Afrique de football  ---C24---   Cameroun - Faits divers. Est: insécurité dans la Kadey: deux hommes tués à Béké  ---C24---   Cameroun - Nécrologie. Obsèques: Laurent Edoa enterré le week-end prochain  ---C24---   Cameroun - Justice. Me Daniel Blaise Ngos: « Des idées fortes vont émerger de cette rencontre »  ---C24---   Can 2016. Tapis rouge pour les Lionnes au palais de l’Unité  ---C24---   Cameroun - Handball. Handball féminin : le Cameroun au Mondial  ---C24---   Humour. Humour. Offrande à l'église  ---C24---   Femmes. Couple, mode d'emploi: 10 raisons de redevenir célibataire  ---C24---   Femmes. Il/Elle sent mauvais: comment lui dire?  ---C24---   Femmes. Job : 4 commandements pour ne plus se faire marcher dessus au boulot  ---C24---   Cameroun - Télécommunication. Paul-Emmanuel Ndjeng. “Le numérique au Cameroun offre un champ de possibilités sans pareil.”  ---C24---   Interpoule 2016. Interpoules 2016 : Avion du Nkam réussit son entrée  ---C24---   Cameroun - Football. Abandon de Mahou : La fécafoot rassure  ---C24---   Interpoule 2016. Interpoule 2016 : Scorpion de Bé perd face au Reste du monde  ---C24---  

Comming soon ...
Newsletter
 

Opération Épervier. Affaire Iya Mohamed: amalgame autour de la gestion de la Sodécoton

  • Joseph OLINGA N. | Le Messager |
  • Publié : Jeudi le 30 Mai 2013 04:50:22 |
  • 32144 hits |
  • Société |

Entre le satisfecit du Conseil d’administration et les sanctions du Conseil de discipline budgétaire et financière, la gestion du directeur général au centre de la polémique.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à

C’est une conclusion du Conseil d’administration de la Société de développement du coton (Sodecoton) qui est venue relancer la polémique. Au cours de la session tenue le 23 mai 2013, les administrateurs de cette entreprise parapublique ont en effet exprimé leur satisfecit vis-à-vis de la gestion du directeur général Iya Mohamed à qui ils ont renouvelé leur quitus. Un satisfecit qui découle de l’examen du rapport de la direction générale, celui des états financiers arrêtés au 31 décembre 2012, le compte analytique d’exploitation de l’exercice suscité, le compte analytique prévisionnel et le rapport du commissaire aux comptes. «Le Conseil d’administration a une fois de plus apprécié le bon fonctionnement de la société au cours de l’exercice 2012 ainsi que la clarté des documents présentés qui ont facilité le déroulement des travaux.», apprécient les administrateurs.

Selon les termes du rapport du Conseil d’administration de la Sodecoton, l’entreprise affiche un bénéfice net de 5 milliards 681 millions. Un résultat en augmentation de 396 millions en comparaison avec celui réalisé au cours de l’exercice 2011. Dans la foulée, le Conseil d’administration salue le soutien accordé par l’entreprise aux agriculteurs. Un soutien estimé à 2 milliards 677 millions ainsi que l’appui apporté à la filière à travers le Fonds de gestion du risque prix de la filière coton camerounaise (Fgprc). Un appui estimé à 925 millions de Fcfa. Un satisfecit a priori, prend le contre-pied du rapport du Conseil de discipline budgétaire et financière (Cdgf) du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe).

A priori parce que, les faits reprochés au directeur général de la Sodecoton sont appréciés dans la période allant de 2005 à 2010. Une période au cours de laquelle, le Conseil de discipline budgétaire et financière du Contrôle supérieur de l’Etat estime à 9 milliards Fcfa, les sommes perdues par l’entreprise du fait de fautes de gestion imputées au directeur général de la Sodecoton. Pour certains observateurs avertis, réaliser les bénéfices, c’est bien, mais cela n’exempte pas d’éventuelles fautes de gestion car «on peut faire des fautes de gestion tout en réalisant des bénéfices.» Ils reconnaissent néanmoins que la Sodecoton fait partie des rares entreprises camerounaises qui réalisent des bénéfices dans le contexte de crise que connait le marché international.

Entre le satisfecit du Conseil d’administration et les sanctions du Conseil de discipline budgétaire et financière, la gestion du directeur général au centre de la polémique.