• ADS

  • GuinĂ©e : GuinĂ©e: L'ouverture du procès du 28 septembre 2009 doit rĂ©pondre aux attentes des victimes

    Opinion | cameroun24.net | Il y a 9 h Lire...

    Treize ans après le massacre du 28 septembre 2009 au cours duquel plus de 150 manifestants ont été tués et plus de 100 femmes ont été victimes de viols et d’autres violences sexuelles par des membres des forces de défense et de sécurité, l’ouverture le 28 septembre à Conakry du procès des auteurs présumés de ces crimes constitue un événement majeur qui doit répondre aux attentes des victimes et familles de victimes et à celles d’un procès équitable en présence de tous les inculpés, a déclaré aujourd’hui Amnesty International.

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS