Cameroun - Santé. Espoir de guérison: Un autre remède pour le traitement du Sida

Patricia Nya Njaounga | La Nouvelle Expression Jeudi le 03 Décembre 2015 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La Commission européenne a accordé le 23 novembre l’autorisation de mise sur le marché de "Genvoya", un comprimé.

ADS



D’après le laboratoire Gilead, fabricant du médicament, dans l’Union européenne c’est le premier traitement à base de ténofovir alafénamide (TAF) à recevoir une autorisation de mise sur le marché (AMM). Médicament prescrit aux patients infectés par le virus du Sida, le Genvoya qui vient ainsi s’ajouter au Truvada, devrait permettre lui aussi de lutter plus efficacement contre l’épidémie du VIH-SIDA. Pour le Dr Martin Samuel Sosso, selon les études qui ont été conduite, ce nouveau traitement présenterait des avantages énormes dont la suppression durable de la charge virale, une réduction des risques de comorbidité liés au Vih. «Par exemple, nous avons la perte de densité osseuse, les infections rénales largement impliquées dans la réduction de la qualité de l’espérance de vie. Donc avec ce traitement très probablement les patients atteints ont aujourd’hui le potentiel de vivre presqu’aussi longtemps que la population générale», ajoute Dr Sosso.

De ce fait, le fabricant du médicament Genvoya souligne son efficacité à pénétrer les cellules infectées grâce à sa composition de quatre molécules donc  l’elvitégravir, le cobicistat, l’emtricitabine et le ténofovir alafénamide. Ainsi, ce médicament est à prendre quotidiennement contre le virus de type 1, et indiqué chez les «patients séropositifs adultes et aux enfants de 12 ans pesant au moins 35 kg, ne présentant pas de résistance au ténofovir, à l’emtricitabine et aux inhibiteurs de l’intégrase», explique le laboratoire Gilead, dans le site ladépêche.fr.
Selon le site businesswire.com, l'autorisation de mise sur le marché d'aujourd'hui est basée sur le programme clinique de Phase 3 du VIH, auprès de 3 500 patients répartis dans 21 pays, y compris des patients naïfs de traitement, virologiquement inhibés, atteints d'insuffisance rénale et des patients adolescents. Cette autorisation permet de commercialiser Genvoya dans les 28 pays de l’Union européenne (UE).

Il faut noter que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a autorisé le Genvoya aux Etats-Unis, au début du mois de novembre 2015.

 

Patricia Nya Njaounga (Stg)

Lire aussi : Marcel Niat et Mbombo Njoya évacués hier en Europe
Lire aussi : De quoi est mort le célèbre journaliste camerounais Amobé Mevengue ?

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS