Côte d'ivoire. A qui profite le décès d'Amadou Gon Coulibaly, le premier ministre ivoirien ?

cameroun24.net Mercredi le 08 Juillet 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le candidat désigné du RHDP à la succession d'Alassane Ouatara est mort cet après midi dans une clinique à Abidjan a appris cameroun24.

ADS


L'information vient d'être confirmé à la télévision nationale ivoirienne par le secrétaire général à la présidence Patrick ACHI qui a lu un communiqué du Président.

Amadou Gon Colibaly, le candidat du parti présidentielle à la prochaine élection  souffrait d'un problème cardiaque.

Il avait été évacué en France en mars dernier pour y subir une greffe de cœur. Initialement prévu pour une semaine, sa maladie s'était compliquée et il séjournera finalement plusieurs semaines.

Rentré il y a quelques jours en grande pompe en côte d'ivoire , accueillit par le président de la République lui même à sa descente d'avion.
Il présidera ce jour son premier conseil de ministres, qui jusque là était tenu par le ministre de la défense Ahmed Bakayoko qui assurait l'intérim.

Au cours de ce conseil, il aura un malaise qui va le conduire dans une clinique d'Abidjan où il va décéder à l'âge de 61 ans.

Les spéculations vont bon train dans le camp présidentiel pour le remplacer et surtout remplacer le candidat à la présidentielle.

Le nom le plus cité pour le moment est celui d'Ahmed Bakayoko, le ministre de la défense qui a par ailleurs avait assuré son intérim pendant son absence.

Alassane Ouattara pourrait aussi créer la surprise en briguant un troisième mandat.
Avec la candidature confirmée de Bédié, Ouattara pourrait revenir sur sa promesse et se représenter.

En effet Ouattara avait déclaré en février dernier qu'il pourrait se représenter si Gbagbo et Bédié étaient candidat.

Guy F. FOSSO

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS