Cameroun - Emploi. Afriland First Bank ne se reconnait pas dans le recrutement de 300 agents

cameroun24.net Le 2 janvier 6434 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le démenti est apporté par la direction de développement commerciale de la banque au sujet d’un prétendu recrutement de 300 agents dans son réseau à travers le Cameroun.

Le communiqué a conjointement été signé le 30 décembre 2019 par le directeur de Développement commercial et le directeur des ressources humaines d’Afriland First Bank. Au sujet d’une prétendue annonce de recrutement de 300 agents dans le réseau de cette institution bancaire, ayant circulé sur les réseaux sociaux ces derniers jours, « la direction générale d’Afriland First Bank dément formellement cette annonce qui lui est attribuée », peut-on lire dans le document parvenu à notre rédaction.

La First Bank précise notamment que « les annonces de recrutement émanant de ses services sont dûment encadrées par des procédures internes de recrutement et de diffusion de l’information ». Raison pour laquelle elle décline toute responsabilité liée aux préjudices éventuels qui pourraient être liés à cette information devenue virale sur les réseaux sociaux indique encore Ecomatin.

Et la banque d’inviter le public de se rassurer que toute annonce de recrutement à Afriland First Bank a été au préalable traitée à travers ses canaux officiels, en l’occurrence sa page Facebook (@afrilandfirstbankgroup) et son site internet (www.afrilandfirstbank.com).

Rédigée en français et en anglais, l’annonce qui a valu la sortie de la direction générale de la First Bank invitait les jeunes camerounais âgés de 23 à 32 ans, titulaires d’au moins un HND en banque et finance, marketing, comptabilité ou gestion, d’envoyer une lettre de recommandation et un CV à une adresse mail, et ce avant le 6 janvier 2020.

Assurément c’est un « fake news ». Et Afriland First Bank de rajouter que dans sa démarche citoyenne qui donne la priorité à l’emploi, elle « ne saurait laisser prospérer des initiatives malsaines visant à faire de la vulnérabilité de nos jeunes en quête d’emploi un fonds de commerce ».

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Emploi

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Une deuxième marche anti-française ce jour à Yaoundé

    Un groupe d'une dizaine de jeunes ont de nouveau marché ce jour devant l'ambassade de France à Yaoundé a constaté cameroun24.

  • La BNCRF débusque un réseau de vins et whiskies de contrebande à Douala

    La Brigade nationale des contrôles et de la répression des fraudes (BNCRF) a mené, mi-février à Douala, une opération coup de poing qui a permis la saisie de cartons de vins de marque « Château Barreyres »...

  • Vers l'audit de la Cicam, très endettée

    C’est l’entreprise Caeac qui a été retenue pour réaliser cette opération qui durera trois mois.

  • Garoua prend le relais des marches anti-française au Cameroun

    Depuis ce matin un groupe de Jeune arpente les rues de la ville brandissant des pancartes anti-macron a constaté cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé