Crise Anglophone. Alerte : Executions extrajudiciaires !

cameroun24.net Mercredi le 19 Février 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Un jeune homme abattu dans l’enceinte d’un hôpital par l’armée.

ADS



Le jeune Fuh Augustine, âgé de 49 ans originaire de Bafut, résident au lieudit last pole, Ngomgham, Mankon, a été abattu cet après midi 19 fevrier 2020, par un élément de l’armée camerounaise dans l’enceinte de Saint Mary Catholic Hospital de Mankon, à Bamenda alors qu’il conduisait le nommé Fru Romarus blessé par balle pour y subir des soins.

Mandela Center International salue la prompte réaction de la hiérarchie militaire avec l’arrestation de l’auteur de l’assassinat et sa détention à la compagnie de Bamenda.

Mandela Center International exige des sanctions appropriées à l’endroit de cette brebis galeuse de l’armée camerounaise et une indemnisation par le gouvernement camerounaise de la famille de la victime.

Mandela Center International tient à rappeler aux parties en conflit que la guerre dans les régions anglophones est un conflit armé non international de grande intensité, et par conséquent les forces gouvernementales et les groupes armés sont astreints au Droit International Humanitaire notamment la Convention de Genève de 1949 et ses protocoles additionnels.

Mandela Center International

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS