Cameroun - Faits divers. Ambiance au domicile des cinq enfants morts à Odza

cameroun24.net Mardi le 01 Octobre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Quelques jours après le décès de cinq enfants d’une même fratrie, les circonstances de leur disparition demeurent mystérieuses lit-on dans les colonnes du quotidien Mutations.

ADS


Le calme dans ce domicile situé au quartier Odza, au lieu-dit «borne 12 », précisément en face de l’école primaire bilingue Cheik Modibo est inhabituel. Le portillon est ouvert, à l’intérieur, une cours recouverte de ciment sur le sol supporte le poids de trois véhicules presqu’en état de disgrâce. Un puits d’eau occupe un coin de cette cours. La maisonnée imposante par sa carrure malgré ses murs pas encore recouverts de peinture, est très silencieuse. Un décor de tristesse accueille les visiteurs qui passent par là. A la véranda,quelques chaises sont disposées, un homme du troisième âge y est assis ce lundi 30 septembre. Celui-ci avec une mine grave est taiseux. Dans la maison, des voix féminines se font entendre. Deux femmes, une plus âgée que l’autre viennent s’installer à la véranda. Elles ont des visages fermés, des yeux rouges apparemment pleins de fatigue. A toutes questions visant la quête de plus d’informations concernant ce drame, Il est demandé de se référer au maitre des lieux qui selon les occupants circonstanciels du lieu indiquent son absence de la maison.

La résidence qui s’élève en hauteur sur un étage a eu au petit matin du vendredi 27 septembre dernier la visite de la mort. Cinq enfants de cette famille, des garçons âgés entre cinq et 15 ans, sont passés de vie à trépas. Le sixième enfant qui a été conduit au Centre des urgences de Yaoundé « est en vie » peut-on entendre dans l’assistance. En attendant les résultats de l’enquête ouverte sur les décès de ces cinq enfants, le domicile accueille les visiteurs pour les recueillements.  
 

Junior Ayissi (Stagiaire)

Lire aussi : Trois «brouteurs» dans les mailles de la police à Douala
Lire aussi : Un homme d'affaire assassiné à Ngaoundéré
Lire aussi : Un camion percute le véhicule d'un général et fait deux morts vers Abong Mbang

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Faits divers

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

ADS

ADS

Facebook

ADS

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 17255
Décès 387
Guéri: 15320
Actif : 1548
Source MINSANTE
Mise à jour 29/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article