Can Féminine 2022. Ce que pense la gardienne nigériane Chiamaka Nnadozie de l'arbitrage face au Maroc

cameroun24.net Mardi le 19 Juillet 2022 Pensée du Jour Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Éliminée au stade des demis-finale face au pays organisateur de la Can féminine 2022, la gardienne de l'équipe du Nigeria a dénoncé un arbitrage catastrophique.

ADS

Le Maroc semble avoir pris toutes les dispositions pour remporter sa CAN, accusent les nigérianes.

Traitements dégradants de la délégation et des joueuses, lasers pointés sur les joueuses pendant les rencontres, arbitrage partisant, etc. accuse le Sunday Times du 19 juillet 2022.

Des accusations corroborées par les propos de la gardienne des Super Falcons, hier en conférence de presse d'Après match :

«Je voudrais dire qu’avant le Maroc, les gens savent que le Nigéria est une bonne équipe.

Ils ont donc perturbé l’équipe, la manière dont les choses se sont passées a perturbé l’équipe.

Depuis que je joue au football, c’est le pire match de ma vie que j’ai jamais disputé.

Elles ont gagné, oui. Mais ce n’est pas une victoire pour moi, ce n’est pas ce que j’appelle gagner.

L’arbitrage n’est pas vraiment correct. On ne sait pas aussi ce qui s’est passé.

Mais nous sommes le Nigéria et nous reviendrons.

Quand vous savez que vous êtes bons, alors jouer contre onze joueuses. Chercher à marquer et gagner, c’est comme cela que nous nous sommes. Nous reviendrons. »
, déclare la gardienne nigériane, Chiamaka Nnadozie, qui a été élue femme du match, à l'issue de la rencontre perdue face au Maroc.


Guy F. FOSSO

ADS

 

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS