Conseil supérieur de la magistrature. Christian Penda Ekoka : « On célèbre un leadership éculé et sans perspectives »

cameroun24.net Mardi le 11 Aout 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le conseiller de Maurice Kamto, leader du MRC, s'exprime sur le dernier Conseil supérieur de la magistrature présidé par Paul Biya.

ADS



Assises du conseil supérieur de la magistrature, un acte ordinaire de gestion qui prend des allures de lancement réussi d'engin spatial sur la planète Mars.

On s'en réjouit, on célèbre un leadership éculé et sans perspectives, qui plonge le pays dans les abysses...Un État de droit en lambeaux et une justice déshumanisée, caractérisée par de longues incarcérations sans procès équitable, des morts dans des conditions atroces - Wazizi et autres-, des jugements sommaires suivis d'exécution et autres massacres, des lenteurs de procédures... Vamoulke, Mota, Paul Tchouta, Siewe et la liste est longue.

Une institution judiciaire moribonde décriée et identifiée dans différents rapports internationaux - Business monitor international, Doing business, Mo Brahim, World economic forum, etc. - comme dissuasive des investissements, néfaste pour la croissance et nuisible pour la démocratie. On célèbre la médiocrité. Shame on them!

Christian Penda Ekoka

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS