Cameroun - Nécrologie. Cameroun : le célèbre producteur de musique Jean-Pierre Saah est mort

cameroun24.net Le 2 avril 2019 4170 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Jean-Pierre Saah, fondateur du célèbre label JPS Production, a été tué au cours d’une agression à son domicile. Un premier suspect aurait déjà été identifié après l'ouverture de l'enquête. L'homme d'affaires, qui avait notamment produit Manu Dibango ou le groupe Magic System, était à la tête d'une fortune aux origines douteuses relate le panafricain Jeune Afrique.



Jean-Pierre Saah, producteur de musique réputé à travers le continent africain, a été retrouvé mort dans la nuit du 31 mars au 1 avril à la suite d’une agression perpétrée par des individus non identifiés, dans sa résidence située au quartier Bonabéri, dans le 4e arrondissement de la ville de Douala. Sa belle-mère et son fils, présents au moment des faits, sont eux sains et saufs.

Le natif de Bangangté (région de l’Ouest), âgé d’une soixantaine d’années, aurait été ligoté par ses assaillants, qui attendaient son retour à son domicile aux alentours de 22 heures, selon des sources chargées de l’enquête et des proches du défunt interrogés sur les lieux par Jeune Afrique.


Un premier suspect identifié

Les téléphones portables, des biens de valeur et une importante somme d’argent ont notamment été dérodés. Selon les premiers éléments de l’enquête, le producteur aurait été étouffé.

L’enquête, qui a immédiatement été ouverte pour retrouver les auteurs, a été confiée au commissariat central N3. Un suspect a déjà été identifié : il s’agit du vigile du domicile du producteur, qui est porté disparu depuis l’agression.


Producteur de Manu Dibango ou Magic System

Le décès de Jean-Pierre Saah a suscité une vague d’émotion dans l’opinion publique, et en particulier au sein du milieu artistique. « C’est une terrible perte pour la famille des artistes, car c’est vers lui que nous allions lorsque nous rencontrions des difficultés. Vers qui irons-nous maintenant ? C’est écœurant », a déploré l’artiste Nicole Mara, contactée par Jeune Afrique. « Chaque artiste passé sous son label a connu un suivi incomparable et un traitement inoubliable », a également réagi sur Facebook la chanteuse camerounaise Lady Ponce.

L’homme était l’une des grandes figures de la production musicale sur le continent. De Manu Dibango au groupe ivoirien Magic System, en passant par l’artiste congolais Werrason, les Sud-Africains du Makoma, les Camerounais Grace Decca, Lady Ponce ou encore Petit Pays, le fondateur du label JPS Production était devenu un incontournable des milieux de la musique à la fin des années 1990 et 2000.


Une fortune aux origines obscures

Si ces investissements artistiques sont considérables et caractéristiques de la fortune de cet homme d’affaires, ses activités auraient parfois été plus obscures. Il a de ce fait longtemps été considéré comme l’un des « feyman » camerounais – ces hommes d’affaires passés maîtres dans l’arnaque -, du fait de l’opacité qui entourait l’origine de sa fortune. Des doutes renforcés par d’anciens collaborateurs, qui estiment que la musique n’était qu’un paravent, masquant des business secrets. « JPS ne vivait pas que de la musique. Il y a investi beaucoup d’argent, mais je suis sûr, ayant travaillé avec lui, qu’il n’en a pas récupéré autant », a confié à Jeune Afrique un de ces anciens partenaires, qui a requis l’anonymat.

Plus discret depuis la crise du disque ayant entraîné la chute de son empire, Jean-Pierre Saah n’était pourtant pas à l’abri de rumeurs, parfois des plus étranges. La dernière, datant de 2015, l’annonçait emprisonné dans un pays arabe, les yeux crevés et les doigts mutilés, à la suite d’une opération d’arnaque qui aurait mal tourné. L’homme d’affaires avait réussi à démentir ces fausses informations, en faisant plusieurs apparitions publiques quelques semaines plus tard.

Franck Foute - à Yaoundé

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Nécrologie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Miss Cameroun 2020 : le sacre de Audrey Nabila Monkam

    La candidate de la région anglophone du Nord-Ouest a été couronnée au cours d’une cérémonie samedi à Yaoundé, la capitale.

  • CE QUE CHRISTIAN PENDA EKOKA A ÉCRIT IL Y 22 ANS QUAND IL ÉTAIT AU RDPC

    “La jeunesse camerounaise, qui avait encore la certitude qu'avec un diplôme une situation lui était assurée dans la fonction publique ou dans les entreprises publiques et parapubliques, en sort complètement...

  • Cameroon: Universal Music Africa, quel leurre !

    Il y a une dizaine d’années, alors qu’il écrasait littéralement la scène musicale camerounaise et qu’il s’offrait un passage remarqué à Londres, Petit Pays moquait en privée la déchéance musicale d’un...

  • Des braqueurs attaquent et emportent une forte somme d'argent à la cathédrale de Yaoundé

    Des individus ont fait irruption mardi matin à l'économat de la cathédrale Notre-Dame des victoire de Yaoundé et ont emporté une importante somme d'argent rapporte BBC.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé