Cameroun - Faits divers. Des armes de guerre retrouvés dans l'église d'un pasteur chef de gang à Sangmelima

cameroun24.net Mardi le 19 Juillet 2022 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La perquisition hier des éléments de la Police Judiciaire à L'EJBC a suscité la confusion au sein des fidèles venus en grand nombre, après l'alerte, a appris cameroun24.

ADS

Le pasteur Effa Julio Michel, principal officiant de  L'EJBC a été arrêté hier à Sangmelima.

Ce dernier, ancien capitaine de l'armée camerounaise est soupçonné d'être le chef du gang qui opéré il y a quelques mois au domicile de Jean Sylvain Mvondo, le directeur de la programmation et l'investissement au ministère de l’Économie, au quartier Omnisports à Yaoundé, la capitale camerounaise.

Selon une source non officielle, une somme de 400 millions avait été emportée chez ce haut fonctionnaire et des bons de carburants d'une valeur de plus 150 millions de FCFA.
Des objets de valeurs, des bijoux, des documents et son arme de protection dans un coffre fort.

Les braqueurs l'avaient torturés au fer à repasser et molestés quelques membres de sa famille.

L'enquête ouverte par la police judiciaire va vont conduire les fins limiers de la PJ, à l'arrestation des membres du gangs, qui vont livrer  les informations sur leur chef, le pasteur Effa Julio Michel, un capitaine à la retraite.

Lors de la perquisition de son église à Sangmelima, la police va découvrir 25 armes et des munitions. Certaines étant des armes saisies aux terroristes de Boko Haram et confisqués par l'armée. L'on se demande bien comment ces armes se sont retrouvés à cet endroit.

Les enquêteurs y ont également trouvé l'arme de protection de Jean Sylvain Mvondo et sa mallette, sans les documents qu'ils contenaient au moment du braquage chez lui.

Alors que les fidèles d'Effa Julio Michel crient au complot, ce dernier croupis déjà dans les cellules de la PJ à Yaoundé où les enquêtes se poursuivent.

Lucien ABEMBE

ADS

 

Lire aussi : De nouvelles révélations dans le décès d'Hassan SOUAÏBOU dont le corps a été retrouvé dans un champ à Mbankomo
Lire aussi : Un écolier empoisonne sa maitresse et ses camarades de classe à Foumbot
Lire aussi : Le marché Madagascar de Yaoundé ravagé par les engins de la mairie de la ville

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS