International. Des mandats d’arrêt contre Netanyahou et Gallant sollicités par le procureur de la CPI

cameroun24.net Lundi le 20 Mai 2024 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le procureur de la Cour pénale internationale Karim Khan a présenté une demande à la Chambre préliminaire d’émettre des mandats d’arrêt à l’encontre du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et du ministre de la Défense Yoav Gallant, lit-on dans une déclaration de M. Khan.

ADS

Vu les preuves récoltées, le parquet a des motifs raisonnables de considérer les deux hommes politiques comme "responsables pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis sur le territoire de la Palestine (dans la bande de Gaza) au moins depuis le 8 octobre 2023", pointe le document.

On leur reproche notamment des assassinats prémédités, l’organisation d’attaques préméditées contre la population civile, le maltraitement et l’utilisation de la famine en tant que moyen de mener la guerre.

Selon le procureur, les crimes en question "ont été commis dans le contexte du conflit international armé entre Israël et la Palestine, ainsi que du conflit non international armé entre Israël et le Hamas (aux côtés d’autres groupes armés palestiniens) qui se déroulait parallèlement". "Les crimes contre l’humanité dont on les accuse ont été commis dans le cadre d’attaques généralisées et systématiques contre des civils palestiniens, conformément à la politique de l’État, a ajouté M. Khan. Nous pensons que ces crimes sont toujours commis aujourd’hui."

Dans le même temps, le procureur a demandé l'émission de mandats d'arrêt contre trois chefs du Hamas.

Le parquet de la CPI a lancé son enquête sur les territoires palestiniens en 2021, elle portait alors sur d'éventuels crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis dans la bande de Gaza par les forces israéliennes, ainsi que par le Hamas et d'autres groupes armés palestiniens. Comme l’a souligné précédemment le procureur Karim Khan, les crimes présumés commis lors de l’escalade du conflit israélo-palestinien qui a débuté le 8 octobre 2023 tombaient également sous les compétences du parquet.


Israël a annoncé la création d'un centre pour contrer l'émission de mandats de la CPI
 

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, a annoncé la formation urgente d'un centre de crise au sein du ministère pour contrer l'éventuelle émission de mandats d'arrêt par la Cour pénale internationale (CPI) à l'encontre du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et du ministre de la Défense Yoav Gallant.

"J'ai ordonné le déploiement immédiat d'un centre de commandement spécial au sein du ministère des Affaires étrangères, avec la participation de toutes les structures professionnelles, afin de contrer la décision [de la CPI], qui vise principalement à brider Israël et à l'empêcher d'exercer son droit à l'autodéfense", a-t-il écrit sur sa page X sur les médias sociaux.

M. Katz a ajouté qu'il avait l'intention de contacter ses homologues d'autres puissances dans un avenir proche afin d'obtenir leur soutien contre la CPI rapporte TASS.

DCK

ADS

 

Lire aussi : Cameroon Fundraiser Successfully Runs the Tokyo Marathon in Local Attire, Sets Guinness World Record
Lire aussi : L'ancien premier ministre camerounais Philémon Yang élu président de la 79e Assemblée générale de l'ONU
Lire aussi : Une quarantaine de pays pourraient interdire l'entrée de Trump à cause de son casier judiciaire

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS

ADS