Cameroun - Réligion. Fin de parcours pour le pasteur de «l'église le tabernacle de la Liberté»

cameroun24.net Jeudi le 06 Aout 2020 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Il est activement recherché par la gendarmerie nationale.

ADS


Ce pasteur est cœur d'un grand scandale qui secoue le pays en pleine pandémie de coronavirus.

Le scandale éclate la semaine dernière lorsque des élèves qui fréquentent son église ont refusé de porter les masques pour accéder aux classes d'examens au Lycée de Bienmassi. à Yaoundé la capitale camerounaise.

Malgré les explications des responsable du dit centre, les enfants ont catégoriquement refusé. Ils affirment que le pasteur de leur église interdit le port du masque relate un témoin à cameroun24..

Ils vont se résoudre à appeler le pasteur pour qu'il convainc les enfants de porter le masque. Un non catégorique du pasteur leur sera servi. Les parents appelés à la rescousse vont suivre la voie du pasteur et interdire le port du masques à leurs enfants.

Les examinateurs seront contraints de faire signe une lettre de désistement aux enfants. Ce qui sera fait.

Par la suite, le Gouverneur de la Région du Centre va prendre la décision de fermer cette église. Les scellés y seront apposés.

Des fidèles endoctrinés de cette église par le pasteur viendront casser les scellés et entrer dans l'église.

Le sous préfet arrivés à la hâte sur les lieux viendra trouver près d'une centaine de fidèles dans l'église sans masques et ne respectant aucune mesure barrières.

Il fera appel à la gendarmerie qui viendra sur les lieux et ces récalcitrants seront tous interpellés sans trace de leur gourou. Il sera rattrapé ce matin et médite son sort actuellement dans une cellule de la gendarmerie où une enquête a été ouverte.

Ange NGO
 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS