Grand dialogue national. Grand Dialogue National : Un ex Général séparatiste repenti critique le DDR

cameroun24.net Lundi le 30 Septembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Kawa Kawa qui a pris la parole pendant la cérémonie solennelle d’ouverture, entouré de quelques ex- compagnons de route, a fait une entorse au protocole en allant au-delà du simple texte du discours qu’il était appelé à lire.

ADS


Le discret geste du protocole l’invitant à conclure son allocution n’a pas entamé l’ardeur de Kawa Kawa,ex Général dans l’un des groupes armés qui combattent pour l’indépendance des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Ce dernier en dehors de son texte a pu dire à l’assistance dans laquelle se trouvaient le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Joseph Dion Ngute et de nombreux Chefs de missions diplomatiques accrédités à Yaoundé, que les ex-combattants de la crise qui sévit depuis trois ans dans les régions anglophones étaient encore abandonnés à eux-mêmes, « sans emploi et sans véritable assistance », contrairement aux promesses qui leur avaient été faites par le gouvernement pour les pousser à déposer leurs armes.

Kawa Kawa a cité son propre exemple en affirmant que depuis neuf (09) mois qu’il a déposé les armes et rejoint le programme conduit par le Comité National de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion des ex-combattants mis en place par le gouvernement à la suite de sa création par décret présidentiel le 30 novembre 2018, il ne voit rien venir. Il a par ailleurs parlé de la marginalisation des anglophones au Cameroun en énumérant quelques exemples à l’instar de la nomination des francophones dans leurs régions pour gérer leurs richesses du sous-sol à leur détriment.

Il n’a cependant pas manqué de demander pardon au peuple Camerounais pour les atrocités commises par son groupe armé durant la crise et rappelé son attachement à l’unité du pays ,tout en invitant les autres jeunes combattants des groupes séparatistes armés à déposer les armes .Kawa Kawa faisait d’ailleurs partie du groupes des ex-combattants qui ont chanté en anglais l’hymne national du Cameroun pendant la cérémonie officielle d’ouverture du Grand Dialogue National qui s’achèvera le 04 octobre 2019.Ces assises ont pour but de résoudre définitivement la crise socio politique et sécuritaire qui secoue les régions anglophones depuis trois ans.

Kawa Kawa et une autre ex-combattante qui ont pris la parole juste avant le Premier Ministre, Dion Ngute, ont été très applaudi par l’assistance constituée en bonne partie des ressortissants des régions anglophones. Mais Tita Fon, un homme politique anglophone proche du pouvoir, par ailleurs Président National reconnu par l’administration du Cameroon People Party, (CPP) nous a affirmé que « ces jeunes n’ont qu’une connaissance approximative du problème anglophone et n’en savent que ce qu’on leur a dit. »

Eric Boniface Tchouakeu

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Grand dialogue national

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

ADS

ADS

Facebook

ADS

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 17255
Décès 387
Guéri: 15320
Actif : 1548
Source MINSANTE
Mise à jour 29/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article