Cameroun - Télécommunication. Le Cameroun récolte 317 millions FCFA grâce à la régularisation de neuf entreprises hors la loi dans le secteur postal

cameroun24.net Jeudi le 26 Décembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans le cadre de l’opération d’assainissement du secteur postal national, le ministère camerounais des Postes et Télécommunications (Minpostel) a attribué, la semaine dernière, un agrément postal à neuf entreprises qui opéraient en marge de la réglementation en vigueur. Il s’agit entre autres de DHL International, Bolloré Transports & Logistics, MTA TXL, Esico, SMS, Express Exchange, Emi Money écrit IC.

ADS



À travers leur agrément, les neuf entreprises qui ont un droit d’entrée dans l’activité postale ont permis à l’État d’engranger la somme de 317, 375 millions FCFA. Selon Minette Libom Li Likeng (photo), la ministre des Postes et Télécommunications, près de 140 entreprises recensées dans le secteur postal exercent essentiellement dans l’informel. Les acteurs qui se sont mis en règle « sont les premiers opérateurs qui vont exercer dans le secteur postal privé avec une autorisation », a-t-elle souligné.

La ministre estime nécessaire d’accentuer la pression sur les opérateurs afin qu’ils se mettent en règle. « Le secteur postal est appelé à jouer un rôle très important dans le développement de l’économie numérique au Cameroun. L’État a un rôle de régulateur et de facilitateur », justifie Minette Libom Li Likeng.

Grâce à la sensibilisation qui a permis à ces neuf entreprises d’acquérir leur agrément, onze autres opérateurs ont entamé le processus de mise en conformité. Ils ont déjà effectué des versements partiels. Pour 2020, le ministère a prévu de passer à la phase répressive.

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS