Coronavirus. Le bilan du coronavirus au Cameroun au 30 mars 2020

cameroun24.net Le 30 mars 14500 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministre de la Santé était face à la presse ce jour pour son point quotidien.

Point de presse du ministre camerounais de la santé.

- Mesdames et Messieurs les professionnels des médias,
- Mesdames et messieurs,

Je voudrais à l’entame de cette nouvelle semaine vous souhaiter la bienvenue dans cette salle des réunions du centre des Opérations d’Urgences de Santé Publique, à l’occasion de notre rencontre quotidienne pour faire le point de la situation du Covid-19 dans notre pays.

Il n’échappe à personne que nous sommes en face d’une menace qui gagne chaque jour du terrain, du fait notamment de l’irresponsabilité de certains de nos concitoyens qui, à travers des passe-droits, violent le dispositif de la quarantaine, ou encore dissimulent dans la communauté des personnes soit à risque, soit clairement malades. En agissant de la sorte, ils mettent en danger la vie de nombreux innocents camerounais.

Pour ce qui est de nos valeureux soldats de la santé, je fais référence aux personnels médicaux qui se dévouent jours et nuits pour le suivi et la prise en charge des cas, je voudrais leur témoigner une fois de plus, ma proximité et mes encouragements pour cette sollicitude citoyenne, et le sens du sacrifice dont ils font preuve depuis le début de cette pandémie. J’invite du reste les responsables des formations sanitaires à mieux les protéger, notamment, ceux de l’accueil et de la prise en charge des patients.

Mesdames et messieurs,

Sous le leadership éclairé du Président de la République S.E Paul BIYA, et la coordination du Premier Ministre, le Gouvernement, a entrepris des actions fortes en vue de doter nos principales villes des centres de grandes capacité pour accueillir les patients du Covid-19. Ainsi, les logements d’Olembé sont d’ores et déjà prêts et pourront recevoir dès la fin de la semaine, deux cents patients. D’autres sites sont aménagés et seront disponibles dès cette semaine.

Ces mesures du gouvernement permettent également d’assurer une meilleure surveillance épidémiologique et biologique. Toutes choses qui nous permettent de tracer et traquer tous les cas suspects, et donc d’avoir une prise en charge optimale des cas. En tout état de cause, et en l’état actuel des choses, la vie sociale est très perturbée par les contraintes que nous impose le Covid-19. Ce qui impose une plus grande solidarité sur la régulation sociale préconisée par le Chef de l’Etat, et portée par le dispositif institutionnel de coordination.

Mesdames ; Messieurs

Les réseaux sociaux mettent en relief ces derniers jours les débats autour du protocole de soin. A ce sujet, il me plait de vous faire connaitre que notre protocole thérapeutique présente des signes de satisfaction évidents comme le témoigne le nombre de cas guéris. Nous avons bon espoir pour les autres patients à qui les soins sont administrés gratuitement.
Je voudrais à ce titre, clairement rappeler que l’automédication à base de produits manufacturés ou de la pharmacopée traditionnelle est une pratique dangereuse qu’il convient d’éviter.

Enfin, il faut le souligner pour s’en féliciter, le Chef de l’Etat a bien voulu autoriser la création d’un Fonds de solidarité dont l’opérationnalisation devrait suivre sous peu. Je voudrais, à cet effet remercier les entreprises et organisations citoyennes qui se sont déjà mobilisées ou manifestées pour soutenir les efforts du Gouvernement dans la lutte contre cette pandémie.

Mesdames et Messieurs les professionnels des médias, quelle est la situation à ce jour ?

Sur l’évolution des cas, notre pays enregistre ce jour à 18h, 142 cas confirmés de Covid-19 dont 97 à Yaoundé dans la région du Centre, 40 à Douala dans la région du Littoral et 04 à Bafoussam dans la région de l’Ouest, et 01 à Limbe dans la région du Sud-Ouest. Une dizaine de patients est guéri, tandis le nombre de décès est malheureusement de 06. L’on déplore cependant, des recours tardifs aux soins chez la majorité et une tendance à la dissimulation des informations indispensables à la prise en charge effective. En effet, 05 d’entre eux n’ont pas pu être dument suivis dans nos centres dédiés pour cette raison.

En ce qui concerne le suivi des contacts et la surveillance épidémiologique et biologique, nous allons lancer du 02 au 06 avril prochain à Douala, une vaste campagne de testing porte-à-porte dans le but de circonscrire le plus rapidement possible la propagation de l’épidémie sur notre territoire notamment dans la ville où nous observons une probabilité assez forte de contamination communautaire. J’en appelle à la collaboration citoyenne des populations et à la mobilisation de toutes les autorités locales pour faciliter cette opération.
Cette démarche sera étendue à d’autres régions en fonction de l’évolution de la situation.

En somme, souvenons-nous que chacun de nous peut et doit contribuer à barrer la voie au Covid-19, ou tout au moins empêcher sa propagation. Pour ce faire, il faut respecter rigoureusement les mesures barrières édictées par le Gouvernement.

Bien plus, chacun de nous doit éviter de propager des rumeurs ou des informations erronées susceptibles de créer la confusion et d’installer la panique dans les esprits de nos frères et sœurs. Il faut également appliquer rigoureusement les règles d’hygiène usuelles comme :
- se laver régulièrement les mains avec de l’eau propre coulante et du savon ou utiliser une solution hydro alcoolique ;
- se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir lorsqu’on tousse, éternue ou utiliser le pli du coude ;
- respecter les mesures de distanciation sociale.

Cependant pour tenir le pari de la lutte contre le Covid-19, nous encourageons les populations à limiter au maximum les déplacements. En d’autres termes, il serait indiqué de rester chez vous autant que faire se peut.


Je vous remercie de votre aimable attention,
Que Dieu bénisse le Cameroun.
 

Dr Malachie Manaouda

Ministre de la Santé

Lire aussi : L'honorable Nourane Fotsing autorisée à collecter les fonds contre le covid-19
Lire aussi : Le Cameroun enregistre 4 nouveaux décès de Covid-19 ce jour
Lire aussi : Le coronavirus emporte le Dr Michel MOTAZE

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Coronavirus

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5362
Décès 175
Guéri: 1996
Actif : 3191
Source MINSANTE
Mise à jour 27/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Cabral LIBII

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé