Cameroun - Energie. Le barrage de Memve’ele sera mis en service définitivement le 31 décembre 2020

cameroun24.net Lundi le 09 Décembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Des informations émanant du ministère de l’Eau et de l’énergie (Minee) font état de ce que, les travaux d’aménagement hydroélectrique de Memve’ele, d’une capacité de 211 mégawatts (MW) sur le fleuve Ntem, dans le Sud-Cameroun, sont achevés.

ADS



En outre, ajoute le Minee, pour ce qui est de la ligne de transport associée Nyabizan-Yaoundé, le taux d’exécution des travaux est de 60%. Mise sous tension le 14 avril 2019, la centrale produit déjà 65 MW par jour, évacués par une ligne provisoire de 90 kV. Cette mise en production partielle a permis l’arrêt des centrales thermiques d’Ahala, Oyomabang, Mbalmayo et Ebolowa, générant des économies dans la facture des combustibles à hauteur de 350 millions de FCFA par semaine.

« Une évaluation des travaux des ouvrages d’évacuation d’énergie (OEE) et des essais de montée en puissance au niveau de la centrale hydroélectrique sont en cours par la Sonatrel afin d’augmenter la puissance à 75 MW. La mise en service définitive est prévue pour le 31 décembre 2020 », affirme le ministère. La voie d’accès bitumée audit barrage est achevée et réceptionnée. Toujours selon la même source, le processus d’indemnisation des populations impactées par cet ouvrage se poursuit.

Lancé il y a sept ans, le barrage hydroélectrique de Memve'ele, d’un coût de près de 450 milliards de FCFA, est cité par la Banque mondiale, comme étant l’un de ces projets camerounais, dont les coûts sont deux à six fois supérieurs à ceux de projets similaires, réalisés dans les pays ayant le même niveau de développement que le Cameroun.

S.A
 

Lire aussi : La Direction Générale des Impôts réclame 60 milliards à ENEO
Lire aussi : L’entrée de Chevron en Guinée équatoriale et au Cameroun pourrait être un tournant pour l’industrie gazière d’Afrique centrale
Lire aussi : Le russe Gazprom a aidé le Cameroun à exporter près 158 000 tonnes GNL

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS