Cameroun - Santé. Le calendrier vaccinal élargi jusqu’à 23 mois au Cameroun

cameroun24.net Le 20 janvier 5523 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La vaccination de routine passe de 9 à 23 mois, avec l’introduction de la deuxième dose du vaccin combiné rougeole-rubéole pour les enfants de 15 mois.


Le calendrier vaccinal de l’enfant ira désormais de 0 à 23 mois au Cameroun. Cet élargissement fait suite à l’introduction de la deuxième dose du vaccin combiné rougeole-rubéole pour les enfants de 15 mois dans le Programme élargi de vaccination (PEV).

La campagne d’introduction de cette deuxième dose a démarré le 15 janvier dernier dans tout le pays et va se poursuivre jusqu’en juin 2020. Objectif : faire vacciner  à la deuxième dose, tous les enfants qui auront l’âge de 15 mois sur cette période indique encore AT.

Dès juillet, tous les enfants de 0 à 23 ans recevront les deux doses du vaccin et les autres vaccins de routine. La première dose sera administrée à 9 mois, suivie de la deuxième à 15 mois, précise le PEV dont le rôle est de protéger tous les enfants et leurs mères de certaines maladies évitables par la vaccination.

Aussi, les parents sont-ils invités à se rendre dans les formations sanitaires pour faire immuniser leurs enfants selon le nouveau calendrier vaccinal. «L’introduction de la deuxième dose de vaccin contre la rougeole et la rubéole offre une occasion majeure pour renforcer l’immunité des enfants», indique le PEV.

C’est également une opportunité de «booster les stratégies d’amélioration des couvertures vaccinales». Raison pour laquelle le programme recommande aux parents de vacciner les enfants avec les deux doses du vaccin rougeole-rubéole. La vaccination étant le seul moyen de protéger les enfants contre ces deux maladies virales.

Pour y arriver, le programme compte sur le concours des médias pour notamment «motiver» les parents. D’où le briefing organisé à l’attention des professionnels des médias le 14 janvier dernier à Yaoundé.

Cette introduction intervient au lendemain d’une campagne de vaccination organisée du 4 au 8 décembre dernier en riposte à l’épidémie de rougeole dans le pays.  Laquelle a fait 14 décès.

Patricia Eock

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Santé

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Maroua prend le relais des marches anti-française au Cameroun

    Après Garoua, ces autour des jeunes patriotes de marcher contre Emmanuel Macron a constaté cameroun24.

  • Annulation des élections dans plusieurs circonscriptions du NOSO

    Sur les 40 recours déposés, 11 requêtes du le Social Democratic Front(SDF) ont eu gain de cause au Conseil constitutionnel.

  • Un autre enseignant tué à Yaoundé

    Agé de 22 ans, le nommé Gildas Ateh Pekengne, enseignant de géographie au collège privé laïc Fapo, a été assassiné dans la nuit du 22 au 23 février dernier.

  • La Sic n’a aucun contrat avec la moitié des occupants des logements sociaux de Mbanga Bakoko à Douala

    Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société immobilière du Cameroun (Sic), Ahmadou Sardaouna, s’est rendu...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé