Cameroun - Travaux publics. Le contrat du Portugais Elevo résilié par le Cameroun pour défaillance sur un projet routier de 48,2 milliards de FCFA

cameroun24.net Le 14 octobre 2019 3820 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le 4 octobre 2019, le ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi (photo), a résilié le contrat de la société portugaise Elevolution Engenharia (Elevo), sur le lot 2 du projet de construction de la route Batschenga-Ntui-Yoko-Lena, longue d’environ 380 km.

La société portugaise s’était vue attribuer le lot 2, long de 96,7 km, entre Ntui et Mankim pour un coût d’un plus de 48,2 milliards de FCFA indique encore IC.

2 ans après avoir démarré les travaux sur le site, la construction de ce tronçon routier, prévu pour être livré au cours de l’année 2020, ne se situe jusqu’ici qu’à un peu plus de 2%, selon les estimations du ministère des Travaux publics.

Le gouvernement camerounais envisage de saisir la caution de garantie versée par cette entreprise auprès de l’assureur Zenith, pour tenter de récupérer au moins une partie des 9 milliards de FCFA versés à cette entreprise portugaise, au titre d’avance de démarrage.

BRM

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Travaux publics

DANS LA MEME RUBRIQUE : Annonce

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Une deuxième marche anti-française ce jour à Yaoundé

    Un groupe d'une dizaine de jeunes ont de nouveau marché ce jour devant l'ambassade de France à Yaoundé a constaté cameroun24.

  • La BNCRF débusque un réseau de vins et whiskies de contrebande à Douala

    La Brigade nationale des contrôles et de la répression des fraudes (BNCRF) a mené, mi-février à Douala, une opération coup de poing qui a permis la saisie de cartons de vins de marque « Château Barreyres »...

  • Vers l'audit de la Cicam, très endettée

    C’est l’entreprise Caeac qui a été retenue pour réaliser cette opération qui durera trois mois.

  • Garoua prend le relais des marches anti-française au Cameroun

    Depuis ce matin un groupe de Jeune arpente les rues de la ville brandissant des pancartes anti-macron a constaté cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé