Cameroun - Gouvernance. Le ministre de la Décentralisation attend « ses 500 milliards de FCFA » en 2020

cameroun24.net Le 7 janvier 6352 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon le ministre de la Décentralisation, la mobilisation de ces ressources dépendra de l’organisation des administrations concernées et de l’expertise des collectivités territoriales décentralisées relate Ecomatin.

L’année 2020 de la décentralisation au Cameroun a déjà commencé. Au moment où ce domaine fait face à d’énormes défis, le ministre de la Décentralisation et du développement local (Mindevel) s’est exprimé sur les antennes de la CRTV, organisme public camerounais de radio-télévision, pour livrer les priorités de ce secteur au cours de cette année.  Selon Georges Elanga Obam, l’Etat devrait affecter 15% de ses recettes en vue de la dotation générale de la décentralisation. « Je ne suis pas très fort en mathématiques, mais ceux qui font des évaluations sur le fondement du budget de l’État en 2020 parlent d’un chiffre au-delà de 500 milliards de FCFA », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que ledit budget ne constitue pas l’unique source de financement de la décentralisation.

« Nous avons les impôts soumis à péréquation que le Feicom centralise ; nous avons des impôts locaux dont on ne parle pas beaucoup parce que les administrations en charge de leur gestion n’étaient pas très outillées. Ce n’est pas parce que la ressource n’existe pas, mais on n’était pas organisé pour pouvoir la saisir (…) Si nous sommes bien organisés, si les collectivités ont les outils et les moyens, la richesse produite localement va influencer le niveau des ressources locales qui vont en découler », soutient le ministre.

Le 22 février 2019, la dotation générale de la décentralisation avait été fixée à 50 milliards de FCFA contre 10 milliards de FCFA au cours des années précédentes. Selon le décret fixant la dite dotation, 36 milliards de FCFA sont affectés aux projets d’investissements dans les communes à raison de 100 millions de FCFA pour chacune des 360 municipalités que compte le Cameroun. Le reste de la dotation servira à la rémunération des magistrats municipaux (3 milliards de FCFA), au démarrage des activités des conseils régionaux dont la mise en place est annoncée pour cette année (5 milliards de FCFA), à la rémunération du président et des membres des conseils régionaux (2 milliards de FCFA), et au financement d’autres activités et structures liées à la décentralisation. Il est à relever que cette enveloppe est toujours jugée insuffisante par les magistrats municipaux, au regard des défis auxquels sont confrontées les municipalités camerounaises.

Lire aussi : Tribune Libre : Le colonel Didier Badjeck répond à l'artiste Richard Bona
Lire aussi : Le ministre de la Jeunesse cherche les abonnés par la «force »
Lire aussi : L'honorable Nourane Fotsing veut orienter sa prime véhicule dans la lutte contre le Covid-19

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Gouvernance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Achille Mbembe: «Être Noir aux Etats-Unis signifie être en danger»

    Dans une tribune parvenu à la rédaction de cameroun24, le philosophe et écrivain camerounais s'exprime sur le drame survenu aux Etats-unis et les manifestations en cours.

  • Vers la création du poste de vice-président au Cameroun

    L'avocat camerounais Me Christian Ntimbane Mbomo installé en France a fait une publication dans un sens.

  • La fille du milliardaire Fotso Victor dénonce la profanation de la mémoire de son père

    Dans une lettre ouverte adressée à l'ancien ministre Edouard Akame Mfoumou, une ponte du régime en place, Nadia Fotso dénonce la deuxième mort de son père. cameroun24 publie l'intégralité de la lettre.

  • Le coût des énergies renouvelables s'avère de plus en plus compétitif face au charbon

    D'après un nouveau rapport de l'IRENA, les coûts compétitifs de la production d'énergie rendent les investissements dans les énergies renouvelables très attractifs alors que les pays cherchent à redresser...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé