Cameroun - Télécommunication. Les entreprises et des ambassades tournent au ralenti à cause de l'incendie à Camtel Nlongkak-Yaoundé

cameroun24.net Mardi le 07 Janvier 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Suite à la brulure des installations souterraines de l’opérateur public de téléphonie au Cameroun dans la capitale camerounaise, un grand nombre de sociétés et de services administratifs implantés dans la zone ont eu des difficultés d’accès à l’internet écrit Ecomatin.

ADS

Des équipements de télécommunication appartenant à  l’opérateur public Cameroon télécommunications (Camtel) ont été ravagés dans la nuit du 1er au 2 janvier 2020, au quartier Nlongkak à Yaoundé, une zone particulièrement dense en fibre optique. L’incident a été commis par des individus encore non identifiés. « Ils sont parvenus à ouvrir ‘’la chambre’’ hébergeant la fibre optique et y mettre le feu. Ce n’est pas un accident. C’est un acte volontaire pour nuire à l’entreprise », fait savoir M. Ndiwa, un cadre de Camtel approché par EcoMatin.

Le sinistre a fortement impacté les activités des sociétés et institutions opérant dans cette zone  qui englobe les quartiers Etoudi, Bastos, Nlongkak et Mballa II. Notamment la perturbation du service internet. Parmi celles-ci, l’on a des opérateurs de téléphonie mobile, les administrations publiques, les banques, la DGSN, le Minrex et les ambassades opérant tout autour.

Toujours selon notre source, le problème a été solutionné depuis le weekend dernier et le réseau Camtel fonctionne de nouveau normalement. « L’internet a déjà été remonté dans toutes ces structures pour leur permettre d’assurer la continué de leurs services. Les équipes de Camtel avaient 48 h afin de ramener tous les services à 100% et d’ailleurs c’est ce qui a été fait », souligne-t-elle.

Des mesures sécuritaires ont également été prises par la direction générale de Camtel afin qu’une situation similaire ne se produise plus. « Le délégué général à la sureté nationale a été saisi ainsi qu’une très forte équipe de ses collaborateurs. Une enquête a été ouverte. Les caméras de surveillance installées dans cette zone permettront à la police nationale de faire la lumière sur la situation et prendre d’autres mesures », relève-t-on.


La directrice générale de Camtel rassure l’opinion publique que ses équipes sont constamment à pied d’œuvre pour le rétablissement diligent du service dans les plus brefs délais. « Camtel s’excuse auprès de ses clients pour les désagréments occasionnés », précise en effet Judith Yah Sunday Achidi.

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS