Cameroun - Education. Les classes de seconde et terminales vont changer de manuels scolaires

cameroun24.net Le 22 juillet 2019 4174 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Marcelin Vounda Etoa, Secrétaire permanent de la Commission du livre et manuel scolaire, explique dans les colonnes de Ecomatin les innovations des manuels scolaires de la rentrée prochaine par rapport à l’année dernière.

Marcelin Vounda Etoa a expliqué aux antennes de la CRTV, les innovations des manuels scolaires pour l’année 2019-2020. Selon le Secrétaire permanent de la Commission du livre et manuel scolaire,  l’on note quelques modifications au niveau des livres au programme. « Pour le cycle secondaire, rien aussi n’a changé, à l’exception des manuels des classes de secondes, et d’un manuel de classe de terminale. Pour les classes de seconde, les manuels changent parce qu’ils doivent être rédigés selon les nouveaux programmes. Ces mises à jour tiennent compte des nouvelles approches pédagogiques, des nouvelles matières au programme comme le cinéma et la philosophie », a-t-il indiqué. Pour les cycles maternels et primaires, rien ne changera, ni le nombre de manuels, ni leurs prix. Les parents payeront exactement ce qu’ils ont payé l’année dernière, s’ils veulent acheter tous les livres à leurs enfants, apprend-on.

A la question de savoir quelles sont les dispositions prises pour garantir la disponibilité des livres dès la rentrée prochaines au Cameroun, Marcelin Vounda Etoa a répondu que « la première chose qu’il faut retenir, c’est que les livres sont à presque 99% tous reconduits sur les listes officielles. Cela signifie que les éditeurs étaient informés pratiquement plus d’un an en avance, de ce que les livres seront reconduits, et qu’ils ont pris des dispositions conséquentes. Que les diffuseurs, les libraires, ont encore les stocks résiduels, et qu’ils ont fait des réassorts, c’est-à-dire les réapprovisionnements nécessaires pour satisfaire le marché ».

D’autre part, le Secrétaire permanent de la Commission du livre et manuel scolaire pense que pour éviter la rareté des ouvrages cette année, il est primordial d’éviter que le cauchemar de l’année dernière ne se répète. « Les livres se sont faits rares l’année dernière pour deux raisons. La première, c’est la surface financière des éditeurs camerounais, qui pour quelques-uns, n’était pas assez large pour leur permettre de produire en grande quantité. La deuxième raison c’est que, la plupart, sinon tous les éditeurs étrangers n’avaient pas jusqu’à l’obligation de rapatrier les livres qu’ils imprimaient sur le marché camerounais. La contrainte qui s’imposait donc aux éditeurs et aux libraires, est qu’ils devaient, eux (éditeurs et libraires) importer les livres de la France avec des conditions d’importation qu’ils ne pouvaient pas satisfaire. Le gouvernement a pris une décision qui permet que les livres qui sont édités par des éditeurs étrangers soient sous leur responsabilité jusqu’à ce qu’ils atteignent le marché camerounais », a-t-dit.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Education

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Miss Cameroun 2020 : le sacre de Audrey Nabila Monkam

    La candidate de la région anglophone du Nord-Ouest a été couronnée au cours d’une cérémonie samedi à Yaoundé, la capitale.

  • CE QUE CHRISTIAN PENDA EKOKA A ÉCRIT IL Y 22 ANS QUAND IL ÉTAIT AU RDPC

    “La jeunesse camerounaise, qui avait encore la certitude qu'avec un diplôme une situation lui était assurée dans la fonction publique ou dans les entreprises publiques et parapubliques, en sort complètement...

  • Cameroon: Universal Music Africa, quel leurre !

    Il y a une dizaine d’années, alors qu’il écrasait littéralement la scène musicale camerounaise et qu’il s’offrait un passage remarqué à Londres, Petit Pays moquait en privée la déchéance musicale d’un...

  • Des braqueurs attaquent et emportent une forte somme d'argent à la cathédrale de Yaoundé

    Des individus ont fait irruption mardi matin à l'économat de la cathédrale Notre-Dame des victoire de Yaoundé et ont emporté une importante somme d'argent rapporte BBC.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé