Cameroun - Economie. Les jetons ne sont toujours pas disponible au Cameroun

cameroun24.net Mercredi le 22 Janvier 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Alors que certains médias annoncent le retour des pièces de monnaies sur le marché camerounais, à Yaoundé, les agents économiques disent subir la pénurie.

ADS

Voilà plusieurs mois que les agents économiques attendent en vain l’entrée de nouvelles pièces de monnaies sur le marché au Cameroun. Dans la cité capitale, la situation reste aussi alarmante qu’il y a quelques mois relate Intégration.

Selon le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune (CT), la situation semble s’améliorer dans les grandes surfaces. Dans sa parution du 9 janvier 2020, le journal fait état d’un «léger mieux». «Si pour certains, elles [les pièces de monnaies, Ndlr] sont toujours aussi rares, d’autres commerçants et usagers observent que la situation s’améliore ». Et pour s’en convaincre, le journal Cameroon Tribune étale ces dires : «Il y a deux ou trois mois, c’était vraiment difficile. Quelqu’un arrivait avec un billet pour faire des achats, on était incapables de rembourser. Même les autres commerçants ne voulaient pas vous aider pour ne pas être en rupture à leur tour. Même si la situation persiste un peu, les clients eux-mêmes sont assez vaccinés donc chacun cherche sa monnaie », témoigne un gérant d’un commerce général au marché Mvog-Mbi», écrit CT.

Constat

La crise des pièces de monnaie tire-t-elle à sa fin ? Non, répondent plusieurs de nos interlocuteurs. Et ce n’est pas faux de le dire. Ce 16 janvier, dans un supermarché situé en plein cœur de Yaoundé, le constat reste le même. Les pièces de monnaies se font rares. Dans une micro-finance située au quartier Madagascar (Yaoundé II), une caissière nous assure qu’«aucune pièce de monnaie n’a été mise à leur disposition depuis novembre 2019 par la Banque des Etats de l’Afrique centrale». Elle n’est pas la seule à chanter cet hymne. Au quartier Ngousso le problème se pose avec acuité. Dans les petits commerces et les grandes surfaces, difficile d’acquérir un article de 150 F lorsqu’on possède 500FCFA dans son porte-monnaie.

Du côté des taximen, la vie sans pièces de monnaie n’est pas rose non plus. «Depuis que le problème de monnaie se pose à Yaoundé, je ne porte plus les clients qui ont 100 F ou 150 F dans 500F. Parce que je n’ai pas de monnaie». Les vendeurs de fruits de Nkomkana n’en disent pas mieux «la seule urgence en ce moment c’est le manque de pièces de monnaies».

Interpellé sur la question, la Banque des Etats de l’Afrique centrale ne dit mot. Cependant, nous apprend u média gabonais, la Beac prendrait le problème à bras le corps. Dans sa parution du 15 janvier 2020, le site d’informations Gabonreview.com rassure les populations de la zone Cemac: «la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient d’annoncer l’approvisionnement des pays de la sous-région en pièces de monnaie de 100, 50 et 25 francs CFA. Cette allocation «permettra de répondre de manière significative aux besoins sans cesse croissants des usagers», a indiqué l’institution monétaire».

Joseph Julien Ondoua Owona

Lire aussi : Jeux vidéo : que vaut « Aurion : l’héritage des Kori-Odan », le premier jeu de rôle en ligne 100% africain ?

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS